lundi 31 août 2015

Un CHU recrute des volontaires pour une étude sur l'obésité

Anneau gastrique ou restriction alimentaire, quelle est la méthode d'amaigrissement la plus efficace ? 
C'est la question à laquelle va tenter de répondre le CHU de Toulouse qui recherche au minimum 25 personnes de plus de 60 ans pour participer à une étude clinique sur l'obésité nommée "ELDSURG".
Choisi par le ministère de la Santé, le CHU de Toulouse coordonnera ainsi 7 centres en France (Paris, Lille, Lyon, Angers, Nantes et Toulouse) qui réaliseront les mêmes travaux scientifiques.
En fait, les scientifiques sollicités vont tenter de montrer qu’une perte de poids importante (d’environ 20 kg) améliore les capacités musculaires d’une personne obèse, quand elle est associée à un entraînement physique et sportif.
Rapportées par le site des Hôpitaux de Toulouse, les modalités de participation sont très précises. En détail, un tirage au sort sélectionnera les participants dans deux catégories : soit d’une perte de poids importante (20 kg) obtenue en mettant en place un anneau gastrique, qui est une des stratégies de chirurgie de l’obésité ; soit une perte de poids de 3 à 5 kg, obtenue grâce à des mesures diététiques basées sur l’équilibre alimentaire, avec le soutien d’un coach. Dans les deux cas, tous les participants bénéficieront d’un entraînement physique encadré, tel qu’il est recommandé lors d’une perte de poids.

Les autres critères pour participer à ces travaux sont les suivants : il faut être un homme ou une femme de 60 à 75 ans, être en excès de poids (IMC >30 kg/m2) avec des maladies associées, telles qu’une hypertension artérielle, des apnées du sommeil ou d’autres troubles respiratoires sévères, un diabète de type 2, des atteintes ostéo-articulaires invalidantes. Enfin, avoir une gêne physique (marche ralentie par le poids ou un handicap, perte de force musculaire…), accepter le principe d’une chirurgie de l’obésité (par anneau gastrique), ou encore être affilié à un régime de sécurité sociale ou équivalent font aussi partie des critères pour participer.

Contact : recherche.obesite@chu-toulouse.fr, ou au n° de téléphone : 05 61 32 33 61.
Source : Egora "Les médecins prennent la parole"

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire