lundi 11 février 2013

Le 5 mars la C.G.T et F.O. appellent à manifester...

Les deux confédérations CGT et FO réaffirment leur opposition résolue aux principales dispositions contenues dans l’accord interprofessionnel sur l’emploi du 11 janvier 2013.
Cet accord refusé par deux des trois grandes confédérations syndicales organise une plus grande flexibilité pour les salariés, un recul de leurs droits individuels et collectifs au bénéfice des employeurs.
La lutte contre le chômage appelle une rupture avec les politiques d’austérité et de rigueur préjudiciables à l’emploi en qualité et en quantité.
Le gouvernement annonçant son intention de retranscrire dans la loi un mauvais accord pour les droits sociaux, la CGT et FO décident d’appeler les salariés à se mobiliser et à exprimer leur désaccord en direction du gouvernement, des députés et des sénateurs.
Les deux confédérations appellent leurs organisations territoriales et professionnelles à créer les conditions de la mobilisation la plus large possible au travers de rassemblements, de manifestations et arrêts de travail dans les régions, départements et localités : le 5 mars prochain.
Cette journée doit exprimer un refus de l’austérité et de la flexibilité ; l’exigence de réponses nouvelles pour les droits sociaux, l’emploi, l’augmentation des salaires et des pensions.

(Communiqué intersyndical et interprofessionnel réalisé le  8 février 2013)


"La Vie Hospitalière" (1) n'entend pas rentrer dans les différends des organisations syndicales qui prétendent pourtant représenter les salariés...( majoritairement)...
Nous reviendrons sur la question bien évidemment.
Notons la participation pour rappel de la C.G.T. et de la C.F.D.T. notamment dans une loi visant à restreindre notamment les droits des petites organisations syndicales...elles est pas belle la représentativité effective du monde du travail ?...
Soyons réalistes...et surtout prenons en mains notre avenir, il faut plus de démocratie (2) et surtout que toutes les grandes questions qui regardent directement les travailleurs, les chômeurs, les retraités...soient effectivement vues par les personnes intéressées afin qu'elles puissent donner leurs avis, tout le reste n'est que mise en scène, tentative de récupération, manipulation, démagogie...

Une question est posée pourtant : Après le 5 mars que feront les organisations syndicales C.G.T. et F.O. ? (3)

Il faut s'engager de manière citoyenne car les hospitaliers sont tout autant concernés, avec le temps,  il est probable que les politiques chercheront à imposer un modèle et comme par hasard ce modèle sera celui qui a fait que de nombreux travailleurs aux U.S.A. n'ont pas eu de retraites (alors qu'ils avaient cotisés) et qu'ils sont aujourd'hui obligés de travailler (quand ils peuvent trouver un emploi...) faute d'avoir une retraite!

(A suivre)

1)  Pour rappel "La Vie Hospitalière" n'est pas une organisation syndicale mais une association sans but lucratif.
2)  Démocratie participative et non oligarchie.
3) Que feront les autres organisations syndicales, et, surtout les travailleurs qui vont se retrouver une fois de plus les "dindons de la farce"?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire