dimanche 30 octobre 2016

Réélection de Monsieur Valletoux à la tête de la FHF... dans un contexte difficile...


" Nouvellement réélu à la tête de la Fédération hospitalière de France, je tiens à rappeler l’importance qu’il y a à prendre soin de nos établissements.
Prendre soin de ces piliers de la République que sont nos établissements, prendre soin de leurs personnels, dont l’engagement ne faiblit pas en dépit d’un contexte contraint, exigent, difficile même, est la condition sine qua non pour pouvoir continuer à prendre soin des autres. 
Or, une société s’honore de l’attention qu’elle porte aux plus fragiles.
Ainsi, pour qu’il continue à être au rendez-vous, à toute heure et tous les jours, et à accueillir tous les Français à tous les moments de leur vie, il nous faut plus que jamais veiller sur l’hôpital. 
Pour qu’ils puissent offrir la meilleure prise en charge possible à nos aînés comme aux personnes en situation de handicap, nous devons être à l’écoute de nos établissements médico-sociaux.
C’est ensemble que nous pourrons porter haut la voix de nos établissements et de leurs personnels."
Frédéric Valletoux, président de la FHF
(Source FHF)


De belles paroles, de beaux mots mais que de maux supportent nos hôpitaux qui en tant que service public fondamental ne se voient pas pris en considération comme ils devraient l'être et dans le seul cadre de l'intérêt général.

"La Vie Hospitalière" dénonce l'hypocrisie des mesures gouvernementales qui ne sont que de la poudre aux eux, et quelle poudre ? Elle en aveugle certains. !...

Après les GHT mis en place autoritairement par Marisol Touraine dès juillet, avec toutes ses conséquences possibles sur certains services, sur les emplois (notamment les contractuels qui sont les fusibles utilisés lors des restructurations insidieuses au nom de la rentabilité ...), après la remise en cause d'acquis, des conditions de travail devenues intolérables pour tous (personnels médicaux et non médicaux) on persévère vers encore un peu plus de casse du système public hospitalier ! Et, les personnels ? Ils se moquent bien de ce qu'ils peuvent supporter au risque même d'y perdre leur santé, voire leur vie ! Un comble !...

Ainsi les fusions qui s'enchaînent alors que l'Igas même a émis dans un rapport des conclusions qui apparaissent négatives sur ces dernières !...

Nous avons (comme par hasard)  un exemple de fusion pour le Sud Seine-et-Marne (1) en effet les hôpitaux de Fontainebleau, Montereau et Nemours ne feront plus qu'un seul établissement au premier janvier 2017...le Maire de Fontainebleau et Président du Conseil de surveillance est Monsieur Frédéric Valletoux... que devons-nous penser ?...

Mais ce n'est pas fini, le nord de la Seine-et-Marne a engagé aussi une fusion des hôpitaux de Coulommiers, Jossigny et Meaux (2) sans autre commentaire.

Ceci écrit il est à regretter qu'après la T2A, les GHT et certaines fusions pour la cause...le gouvernement continue à malmener les budgets (pourtant vitaux) des hôpitaux et autres services. Ainsi le projet de loi PLSS 2017 prévoit  plus de 4 milliards d'euros d'économies qui auront des répercutions sur la politique de santé engagée avec moins de budgets on ne peut pas prétendre faire plus, c'est évident, et puis il y a une recherche politique (3) de vider progressivement les hôpitaux de services pouvant être réalisés à l'extérieur (ambulatoire avec tous ses risques pour les patients...) ou encore avec l'emprise d'une gestion privée (radiothérapie privée etc) c'est le grand chambardement !

Bien des patients en subiront les conséquences, quant aux personnels la situation devient explosive et elle ne pourra pas durer longtemps !

Ce n'est pas pour rien que les personnels hospitaliers se mettront en grève et manifesteront le 8 novembre, ce n'est pas pour rien !



1) Les élections professionnelles pour élire des représentants des personnels, au comité technique d'établissement, se passeront le 8 novembre.
2) Les élections se tiendront le 6 décembre.
3) Qui sert tout particulièrement des intérêts privés et dessert de plus en plus l'intérêt général.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire