vendredi 14 octobre 2016

Pour boucher le trou de la Sécurité sociale, ils saignent la santé et les hospitalier(e)s


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire