mardi 12 avril 2016

Le syndicat SUD Santé de l'AP-HP dénonce le fait que Martin Hirsch a passé en force son plan



Le syndicat SUD Santé de l'AP-HP dénonce le fait que Martin Hirsch a passé en force sa réforme "malgré la colère des personnels, les mises en garde des expertises, l'opposition des syndicats (sauf cfdt bien sûr)"... Le protocole Hirsch/Cfdt réformant l'organisation du temps de travail sera donc appliqué au plus tard en septembre 2016...

Pour "La Vie Hospitalière" les salariés qu'ils soient du secteur public ou du secteur privé sont toujours les dindons de la farce, ainsi la décision du Directeur de l'AP-HP de passer en force son plan démontre la volonté actuelle de ne plus respecter les salariés, leur travail, leurs missions, tout est entrepris au nom d'un seul leitmotiv : "la rentabilité", qu'importe si les agents perdent des jours de congés, qu'importe si les transmissions seront faites dans un cadre minimum, qu'importe si les conditions de travail deviennent de plus en plus difficiles avec une répercution sur la qualité des soins et sur la sécurité... on ne peut faire du bon travail qui si les conditions sont bonnes, or, elles se dégradent de plus en plus au nom d'économies budgétaires et autres prétextes...


Ces économies là, elles devraient commencer par une diminution des avantages octroyés à certaines catégories d'élus politiques qui siègent ici et là, tout comme les nombreux privilégiés des ministères et autres qui bénéficient d'avantages (véhicules de fonction, logements etc), si le temps est aux économies budgétaires, c'est pour tout le monde ou pour personne !
Il est temps de jouer cartes sur table ! 


Quant aux effectifs ils baissent aussi rappelant qu'en 4 ans, l’AP-HP a perdus 2.353 postes statutaires (1), moins d'agents, moins de présence dans les services, et une surcharge de travail de plus en plus pesante... c'est le temps de l'inconditionnel s'inscrivant en droite ligne de la loi Travail et de toutes ses conséquences néfastes !





1) Selon les expertises des cabinets EMERGENCE et SECAFI demandées par le CHSCT central de l'AP-HP en novembre 2015.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire