mercredi 2 décembre 2015

Le TPG voté à grande vitesse…


    L'Assemblée nationale a voté de nouveau, en nouvelle lecture  le projet de loi sur la  modernisation de la Santé, affirmant de fait la généralisation progressive du tiers payant (TPG) d'ici fin 2017. Mesure qui est combattue particulièrement par l’opposition, et la grande majorité des médecins libéraux.
    L’Ordre National Infirmier (ONI) a été remis sur pieds par… 18 députés présents  le vendredi 27 novembre … mais où étaient les 559 autres élus ?...(2)…
    À  noter que des compromis  entre Marisol Touraine et plusieurs députés de l’opposition ont permis  de rétablir l'ONI contre la volonté de plus de 450 ‘000 infirmières non inscrites à ce jour à cet Ordre, dit Ordre qui est de plus en plus contesté dans le milieu soignant.
   
Pour plus d’information nous vous conseillons la page Facebook  de « Les infirmières en colère » (1).
 La démocratie aujourd’hui est fortement malmenée, quand l’on voit comment les professionnels de la Santé sont pris en considération il y a de quoi se poser bien des questions. Pour « La Vie Hospitalière » il est grand temps de reprendre en mains notre devenir. Il est grand temps de demander des comptes à ceux qui ont que faire des opinions des professionnels qui sont pourtant concernés !
    Le dialogue social est ramené aujourd’hui à sa plus simple expression sans aucune autre considération.
    Il est temps de sanctionner comme il se doit tous ces « représentants du peuple » élus par le peuple et qui se moquent bien des citoyens et citoyennes, profitant même de l’état d’urgence pour imposer des orientations qui de toutes les manières ne pourront perdurer dans le temps si elles s'avèrent incohérentes par rapport à l'intérêt général qui doit dans tous les cas primer.
    Le mot de la fin c’est le peuple qui le détiendra, de toutes les manières.
     
1) Pour ceux qui sont inscrits à Facebook bien évidemmment…
    Autrement , ce qui est un sujet toujours d’actualité, nous vous recommandons de lire la lettre qui avait été envoyée par « Les infirmières en colère »  au Premier-ministre, en juin 2015, concernant notamment les IDE au chômage alors que le gouvernement s’applique à réduire les effectifs de  22'000 postes… et créer ainsi encore plus de problèmes !
  
2) À  noter  aussi que Lundi, dans l’ après-midi, l'Assemblée Nationale a définitivement adopté le projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2016.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire