jeudi 20 novembre 2014

La pénurie de médicaments touche les patients européens


L'association européenne des pharmaciens hospitaliers s'est penchée sur les pénuries de médicaments des systèmes de santé européens. Plus de 86 % des pharmacies hospitalières de l'UE rencontrent des difficultés d'approvisionnement.
L'association européenne des pharmaciens hospitaliers (EAHP) a analysé la situation de plus de 600 pharmacies hospitalières dans 36 pays européens. Les conditions décrites par l'étude illustrent les pénuries de médicaments qui affectent le traitement des patients sur tout le continent.



Quelque 75 % des pharmacies hospitalières analysées sont d'accord ou tout à fait d'accord avec la phrase suivante : « les pénuries de médicaments dans mon hôpital ont un impact négatif sur les soins des patients ». Pour 66 % d'entre elles, la question du manque de médicaments se pose de manière hebdomadaire, ou même quotidienne. Les substances concernées sont avant tout celles qui permettent de traiter les infections et le cancer, ainsi que les anesthésiques.
Selon l'association des pharmaciens hospitaliers, ces pénuries engendrent notamment l'interruption ou l'ajournement de chimiothérapies, l’exposition des patient à des effets secondaires évitables, à  des bactéries, et à la détérioration  de l'état général des patients.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire