vendredi 31 mai 2013

Première WEB TV de la communauté infirmière le 5 juin

La FNI  lance la première web télévision de la communauté infirmière française

Thème de l'émission :

Les nouvelles obligations de formation pour les professionnels de santé : 
Le DPC, pour qui, pourquoi, comment ? (1)

Emission présentée et animée par Brigitte Fanny Cohen
Intervenants :
Monique Weber,
      Directrice de l'organisme de Gestion du Développement Professionnel Continu
Philippe Tisserand,
      Président de la fédération Nationale des Infirmiers
Marc Nagels,
      Consultant Enseignant Chercheur en sciences de l'éducation
Virginie Lanlo,
    Consultante en formation e-learning et ex-chargée de la communication à la Haute Autorité de santé.

Premier contact WEB TV le 5 juin à 14h30 sur le site de la Fédération Nationale des Infirmiers


"La Vie Hospitalière" vous conseille de lire les posts de la Fédération Nationale des Infirmiers, ils permettent de se rendre compte des difficultés nombreuses pour la profession dans le cadre des nouvelles orientations engagées par l'ARS et concernant notamment le maillage territorial des maisons de  Santé,   la généralisation des Nouveaux Modes de Rémunération (NMR), présentés comme le seul moyen de stimuler les professionnels à collaborer ensemble...pour la FNI : "L’application de ces NMR va progressivement exclure de certaines prises en charge, de certains soins tous les professionnels qui ne seront pas dans le modèle de fonctionnement des maisons de santé pluridisciplinaires, à commencer par l’éducation thérapeutique. "

En ce qui concerne les concertations départementales organisées par les ARS sur le « Pacte Territoire Santé », la FNI publie un énoncé de position destinée en priorité aux infirmières libérales. 
La FNI a en effet un devoir d’information et refuse l’intox actuellement orchestrée autour du « Pacte Territoire Santé ».

Les "concertations au niveau départemental"  interrogent aussi "La Vie Hospitalière" qui se rend compte que de plus en plus on laisse penser qu'il y a une certaine transparence, en fait les décisions prises ne représentent pas dans la réalité ce que pourraient être les justes conclusions attendues d'une réelle concertation avec tous les acteurs, il n'y a pas toujours cette prise en considération des avis que pourraient donner bien des professionnels de santé pourtant tous concernés!

Mais nous en reparlerons, car la "transparence", la "démocratie sanitaire" ( etc ) ce sont de jolis mots quant à la suite on voit  comment nous sommes manipulés, voire roulés dans la farine, et,  plus le temps passe  et plus de sérieux comptes seront à rendre aux citoyens et citoyennes, aux usagers (nous sommes tous des usagers potentiels), aux professionnels de la Santé... qui sont de plus en plus  taxés, spoliés, abusés, trompés! ...

N'ayons pas peur des mots, de ces mots là qui eux au moins sont bien concrets.


1)  Depuis 2012 la formation continue est une obligation pour tous les professionnels de santé.
Le  Développement Professionnel Continu (DPC) concerne bien évidemment tous les paramédicaux.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire