dimanche 18 octobre 2015

L'AP-HP et le CH Sud-Francilien officialisent leur "volonté forte" de rapprochement

Par le biais d'une lettre d'intention adressée ce 15 octobre à la ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes ainsi qu'à sa consœur de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, l'Assistance publique-hôpitaux de Paris (AP-HP) et le CH Sud-Francilien (CHSF) de Corbeil-Essonnes (Essonne) leur expriment "une forte volonté de rapprochement". Et cela "dans un cadre qui reste encore à définir". D'où ce souhait de solliciter les deux ministères de tutelle pour qu'ils les aident à mettre en œuvre, avec l'appui de l'ARS Île-de-France, cette "réflexion opérationnelle" à même de "définir la meilleure forme que pourra prendre cette association". Effectuée concomitamment à la constitution du groupement hospitalier de territoire en passe de voir le jour autour du CHSF, l'officialisation de cette "intention de rapprochement" doit permettre d'aller au-delà des conventions d'ores et déjà existantes entre le CHSF et certains groupes hospitaliers du CHU francilien.

L'objectif avancé est triple. Il s'agirait d'une part de garantir aux patients pris en charge au CH Sud-Francilien un accès aux services de recours de l'AP-HP identique à celui d'un patient pris en charge directement dans un établissement du CHU. D'autre part, cela permettrait d'engager le CHSF "vers une véritable universitarisation" autour d'un projet médico-scientifique mixant programmes de recherche clinique, accueil des externes et des internes, postes partagés pour les chefs de clinique, implication des professeurs des universités-praticiens hospitaliers, etc. Seraient également associés l'université et les organismes de recherche entourant le Sud-Francilien, dont le Genopole qui accueille depuis mars dernier un centre de recherche clinique et translationnelle. Enfin, les deux directions entendent "réfléchir aux futurs pôles forts du CHSF" en lien avec ceux de l'AP-HP "pour viser les complémentarités plus que les redondances et garantir une démographie médicale".

Article de Thomas Quéguiner

HOSPIMEDIA l’information des décideurs du sanitaire et du médico-social



Le CHSF a été victime d'un Partenariat Public Privé où il y a encore beaucoup à écrire..."La Vie Hospitalière" a dénoncé à plusieurs reprises les manipulations financières qui ont endetté cet établissement et engagé des fonds  publics ceci pour le seul profit d'intérêts privés.
Aujourd'hui le CHSF semble se relever, mais le mal est fait et il en restera toujours quelque chose...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire