mardi 4 février 2014

Auch toujours des problèmes de manque de personnels



L’établissement hospitalier veut réaliser 800.000 euros d’économies en mettant sur pieds une organisation différente ce qui pourrait être un moyen de réduire un peu plus les effectifs selon des syndicats.
On rappelle les  manifestations des personnels des urgences en avril 2013, notamment, compte tenu que le nouveau service ouvrait avec un manque d'effectif crucial.
Des orientations se profilent aussi pouvant être de nature à être préjudiciable aux effectifs publics ainsi le nouvel établissement pour personnes âgées (à l’arrière de l’actuelle maison de retraite) qui sera un Ehpad destiné à remplacer les deux structures existantes, devenues obsolètes... 
La construction de cet Ehpad est régie par un bail emphytéotique hospitalier (BEH) dont le bénéficiaire est le Groupe Arcade...cet Ehpad devrait être opérationnel en 2015...
On voit là encore un cheval de Troie du privé s'installer sur un patrimoine public...les exemples ne manquent pas concernant cette manière de faire rentrer par la petite porte des intérêts privés, avec tout ce que l'on connaît concernant les effectifs  toujours moindre que dans les maisons de retraites réellement publiques (sic).
Le temps d'une réelle transparence du patrimoine hospitalier devient une nécessité, tout comme les mutinationales (et autres) se doivent d'être moins opaques dans leur gestion ceci dans l'intérêt général car en définitive ceux qui subissent les conséquences de la dérive politique actuelle en mat!ère hospitalière ce  sont principalement les patients et les personnels, tous les autres s'en tirent bien et même très bien (hommes politiques, actionnaires etc)...

(A suivre)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire