jeudi 16 février 2017

Le passage à 6 vaccins bientôt effectif en France ?


Plusieurs organisations médicales souhaitent rendre obligatoire le passage de trois à six vaccins en France.
Plus de 16 sociétés et trois syndicats médicaux viennent de signer un communiqué pour un élargissement de l’obligation vaccinale. Cette demande fait suite à une décision du Conseil d’État imposant de rendre disponibles séparément les injections contenant les trois vaccins aujourd’hui obligatoires aux familles : contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite (DTP).
Le passage à 6 vaccins : une alternative indispensable selon les organisations médicales
Plus de 16 sociétés savantes et trois syndicats médicaux ont signé un communiqué proposant une alternative à la décision rendue le 8 février 2017 par le Conseil d’État.
La décision du Conseil d’État pour que les familles puissent se procurer des injections contenant uniquement les vaccins contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite qui sont les seuls vaccins obligatoires en France, s’est faite face à la dangerosité des adjuvants comme l’aluminium utilisés dans certaines préparations de plusieurs vaccins.
Comme le rappelle l’association E3M qui se bat  depuis 10 ans, non pas contre la vaccination mais contre l’aluminium des vaccins, le DTP commercialisé jusqu’en 2008, n’en comportait, et la raison de son retrait aurait été basée sur des données falsifiées par le fabricant, Sanofi Pasteur.
Pourtant, estimant qu’une « levée des obligations vaccinales » mettrait en danger la population en l’exposant à un risque infectieux élevé, les organisations médicales citées plus haut préconisent donc « l’extension des obligations vaccinales ».
Le CSMF, le principal syndicat de médecins libéraux fait partie des signataires de ce communiqué. Il y aussi le Syndicat national des pédiatres français, la Société de pathologie infectieuse de langue française ou encore le Collectif national des sages-femmes de France.
Quand on connait l’influence des laboratoires pharmaceutiques sur les professionnels de la santé, il serait bienvenu que les médecins qui interviennent dans ce débat rendent publics leurs liens éventuels avec l’industrie pharmaceutique pour plus de transparence !
Les avis divergent concernant l’augmentation du nombre de vaccins obligatoires
Les conclusions du rapport de la Concertation citoyenne sur la vaccination vont aussi dans le sens d’un élargissement du nombre de vaccins obligatoires. Le rapport suggère cependant que cette mesure soit instaurée de manière temporaire et suivie d’une levée de l’obligation vaccinale. Cette nuance n’est pas partagée par tous. En effet, les organisations médicales considèrent que cette mesure serait dangereuse « car elle pourrait induire une baisse d’environ 20 % de la couverture vaccinale ».
Malgré ces désaccords, tous s’accordent sur le fait que le gouvernement doit prendre une décision rapide. Dans un communiqué, le CSMF « demandait à la ministre de la Santé de prendre ses responsabilités » en l’incitant à accélérer le rythme. Ainsi, nous devrions savoir dans les prochains jours si le passage à 6 vaccins deviendra effectif en France.

Article réalisé par Nathalie Jouet
( Source : Consoglobe )

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire