samedi 25 février 2017

LE 7 MARS 2017 HÔPITAUX EN LUTTE ! HÔPITAUX EN MANIFESTATION ! LES PSY AUSSI !

LE 7 MARS 2017
ON NE SE POSE PAS LA QUESTION !
TOUTE LA PSYCHIATRIE MANIFESTERA À PARIS !
ON MONTE TOUTES ET TOUS À PARIS !

Destruction des services publics de la santé
Le gouvernement aurait voulu détruire les services publics de la santé qu’il ne s’y serait pas pris autrement : baisse des financements, non remplacement des départs en retraite, fermeture d’hôpitaux, de structures de proximité, éloignement des services, difficulté d’accès aux soins, déremboursement des médicaments…

Prises en charge Low Cost
C’est sur cette toile de fond que, dans tout le pays, les personnes atteintes de souffrance psychique, vont devoir renoncer à la prise en charge qui leur était jusqu’ici proposée.

Directeurs destructeurs
Visiblement pas émues, les directions des hôpitaux psychiatriques, sous les ordres des ARS, continuent de resservir à l’ensemble des personnels, les mêmes plans de rigueur pourtant rejetés par toutes et tous et en particulier les usagers qu’ils soient hommes ou femmes).

Quant au temps
Plus le temps de causer entre nous, plus le temps de causer avec les patients et patientes, plus le temps d’aller manger, plus le temps de prendre soin...
Arrêts non remplacés induisant fatigue, lassitude et d’autres arrêts, effet boule de neige, c’est pourtant pas Noël tous les jours.

Hôsto Drive
Il y a trop de personnel nous disent les expertises au coût hallucinant alors optimisez les compétences. Organisez-vous comme nous le demande l’encadrement, bienvenue à l’Hôsto Drive et ses gestionnaires de lits, gestionnaires du temps qui court. Et hop ! La demi-heure de repas qui saute. Et hop ! Les collègues en retraite non remplacé(e)s.
Automatisation, atomisation du personnel, rotation, mutation, faut que ça tourne. GHT, j’ai acheté, j’ai à jeter, le grand Monopoly® des hôpitaux, les directeurs à deux mains dans le pot de confiture, ils se régalent, ils bradent notre plateau technique fait de chair, d’os, de sang. Plus ils nous essorent et plus ils encaissent de primes sur notre déprime !

Le retour de la renfermerie
Osons l’avouer, regardons nos clefs, regardons la psychiatrie, nous n’aurons jamais autant enfermé, attaché durant ces dernières années que pendant la totalité de nos carrières, les jeunes diplômé(e)s témoignant de leur déception sur la façon dont on leur impose d’exercer aujourd’hui.

On fait quoi ?
Alors que l’on soit soignant(e)s (de la santé ou du social), ambulancier(e)s, administratifs ou techniques… Parce que toutes et tous concourrons à produire un soin de qualité, nous serons de la partie:

Pour la grande manifestation des personnels 
de la Santé et du Social
le 7 mars à 13 heures Place Denfert-Rochereau


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire