mardi 4 octobre 2016

Les violences policières, il y en a assez !


Pour "La Vie Hospitalière" les forces de l'ordre sont devenues des "forces gouvernementales" (à l'image des forces qui répriment les peuples dans les pays autoritaires) des forces armées qui sont chargées de réprimer toute contestation en faisant usage d'armes pouvant tuer (1)... le gouvernement actuel est un gouvernement indigne de représenter le peuple !
Combien de personnes ont été blessées dans les manifestations ces derniers mois ?!...
Après avoir imposé leur "loi travail" en utilisant à plusieurs reprises le 49.3, la violence est de mise contre les opposants, mais la violence n'apporte rien de bon, c'est pour eux, toutefois,  l'ultime moyen pour réprimer avec force les manifestants (devenus les victimes d'un pouvoir autoritaire). Ce gouvernement mène,  encore un peu plus, la France à sa perte pour les seuls profits d'intérêts particuliers, l'ombre du TAFTA n'est pas loin avec toutes ses conséquences sur les services publics notamment !...
Nous sommes aujourd'hui dans une situation de légitime défense face à des individus qui se dévoilent de plus en plus...l'article 35 de la constitution est au peuple un droit qu'ils ne pourront retirer.
Des traîtres que ces gens là qui sont plus proches des intérêts de groupes étrangers que des intérêts de notre pays, dit pays qui est de plus en plus malmené, pillé, spolié et nous en passons ! 
Et, malheureusement, au bord de la faillite, mais là ils en tireront encore bien des profits !...
Il est temps de mettre un terme à tous ces abus, toutes ces manipulations dont certaines sont orchestrées par la haute finance outre-atlantique !...
Il est temps, grand temps que la France se relève, car depuis  1974 (au moins) notre pays est sous le contrôle d'une minorité d'individus qui profitent de toutes les situations pour nous spolier, nous voler, nous exploiter.
Et, puis la violence engagée contre les citoyens et citoyennes démontre que nous sommes aujourd'hui face à un pouvoir qui se veut autoritaire mais dont les pieds sont d'argile...
Pour ne pas conclure...
PG

1) N'oublions pas, n'oublions jamais Rémi FRAISSE tué alors qu'il manifestait  contre le projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes (il avait les bras en l'air), dit projet dont le grand  bénéficiaire n'est autre que le groupe privé VINCI... que l'on retrouve maintenant dans les hôpitaux, avec la filiale VINCI PARK qui fait payer ceux qui veulent se garer sur les parkings de certains hôpitaux... un bon moyen pour se garer ailleurs, prendre le bus,   ou encore se rendre de moins en moins dans ces établissements qui ne représentent plus dès lors l'hôpital public dans toute sa grandeur (on a même plus le temps de prendre un café, ou alors nous paierons bien chèrement ce café lorsque nous voudrons quitter l'établissement), tout un lieu de vie qui s'altère tant le profit pue.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire