mercredi 5 octobre 2016

Hôpital d'Albi: la CGT dénonce la suppression de 20 lits du service de soins et de réadaptation


Le syndicat CGT de l’hôpital d'Albi s’inquiète de la suppression du service de soins et de réadaptation de l’hôpital (SSR). «La direction a convoqué les agents du SSR pour leur annoncer que le CH Albi se débarrassait des 20 lits de son service de soins et de réadaptation au profit du centre de rééducation de l’UMT à Albi. "Ce qui signifie que l’offre de soins publique en moyen séjour disparaîtra du bassin albigeois" s’indigne le syndicat. 
La CGT appelle à une mobilisation «pour continuer d’accueillir des personnes fragilisées et vulnérables et de leur proposer une prise en charge de qualité.» Le transfert de ces lits en secteur privé (1) aura pour conséquences selon le syndicat, une «sélection de patients» qui seront soumis à la nouvelle tarification à l’activité. 
La CGT indique avoir écrit à la ministre de la Santé et à l’ARS (Agence régionale de santé). Elle a aussi lancé une pétition en ligne (sur change.org) et sur papier intitulée: « Fermer des lits, c’est supprimer des vies ».



1) "La Vie Hospitalière" précise qu'il ne peut pas y avoir de transferts de lits publics vers le privé, il y a la suppression administrative de 20 lits à l'hôpital d'Albi et la création de 20 lits dans une structure privée dont l'autorisation ne peut se réaliser que par l'ARS (théoriquement). C'est une manoeuvre politique qui vise à privilégier des intérêts privés, ceci est de plus en plus courant dans ce monde où la marchandisation de la santé n'a plus de limites.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire