lundi 27 juin 2016

Risque de pénurie de produits anesthésiants dans les hôpitaux belges


Les hôpitaux belges risquent de manquer, dans les prochains mois, de certains produits anesthésiants, à la suite d'une interruption temporaire de la production dans une usine italienne de GSK, rapporte la revue professionnelle De Apotheker lundi. L'agence fédérale des médicaments et des produits de santé (AFMPS) est au courant et réfléchit à différentes mesures. "Mais il n'y a actuellement aucune réelle pénurie sur le marché belge", indique-t-elle. Le risque de manque réside dans les produits que GSK fabrique pour la compagnie pharmaceutique Janssen-Cilag.
Le porte-parole de GSK en Belgique confirme que des problèmes sont survenus en avril dans l'usine située à Parme (Italie). Depuis, la production a été rétablie. Pour les produits que GSK fabrique à Parme pour Janssen-Cilag, un risque de pénurie existe.

Les problèmes se sont également présentés dans d'autres pays européens, les demandes pour des alternatives sont ainsi nombreuses. Pour un produit, il n'existe pas d'alternative, indique à De Apotheker Katy Verhelle, présidente de l'association flamande des pharmaciens d'hôpitaux (VZA).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire