lundi 2 mai 2016

Le décret relatif aux GHT est publié au Journal Officiel


Le décret permettant aux établissements publics de santé de constituer des groupements hospitaliers de territoire (GHT) a été publié au Journal officiel de vendredi (1). Les GHT deviennent un nouveau mode de coopération entre les établissements publics de santé à l’échelle d’un territoire.

Cette réorganisation permettra, en inscrivant les établissements publics hospitaliers dans une orientation partagée de l’offre de soins, permettant  de mieux organiser les prises en charge, territoire par territoire, et de présenter un projet médical répondant aux besoins de la population (sic).
Pour "La Vie Hospitalière" il apparaît crucial que les petits établissements ne se retrouvent pas défavorisés en entraînant une perte d'acivité par la fusion de services par exemple, car il est important de ne pas confondre mutualisation et fusion, dans  ce dernier cas ce sont des services qui peuvent fermer dans certains hôpitaux dits de proximité, obligeant les patients à se déplacer encore plus loin pour se faire soigner (ou à préférer une clinique plus proche), de plus  une fusion peut entraîner des pertes d'effectifs ce qui serait préjudiciable sur bien des points. notamment au niveau social.

Alors les GHT pourquoi pas ?...Il ne faut pas toutefois que ce soient des fusions déguisées...ou encore que les réorganisations entraînent bien des questions, comme au Centre hospitalier de Dieppe...ou encore le projet de fusion des hôpitaux de Fontainebleau, Montereau et Nemours qui pourraient entraîner la fermeture d'un EHPAD  pour le 1er juillet 2016 ?...Ce ne sont que des exemples, mais il y a bien des incidences fâcheuses concernant toutes ces réorganisations...qui semblent être dictées par des mesures plus liées à des impératifs budgétaires qu'à l'intérêt des patients dans le fond.
Ceci écrit, la loi de modernisation de notre système de santé a fixé comme échéance le 1er juillet prochain pour la mise en place des GHT soit dans très peu de temps...


1) Décret n°2016-524 du 27 avril 2016 (publié au Journal Officiel du 29 avril 2016).


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire