vendredi 8 avril 2016

Marisol TOURAINE a signé un décret afin que les victimes du MEDIATOR © puisse être indemnisés comme il se doit


Le laboratoire SERVIER  devra désormais respecter des mesures strictes pour définir l'indemnisation des victimes du Benfluorex ( MEDIATOR ©) . C'est ce que prévoit un décret  signé par la ministre de la Santé et publié dans le Journal Officiel  du 6 avril 2016.

Des lanceurs d'alerte avaient  accusé les laboratoires SERVIER de faire traîner les dossiers ou de proposer des montants trop bas...

"Les offres d’indemnisation faites par les laboratoires SERVIER devront désormais respecter des règles strictes, afin d’être transparentes, sans ambigüité et donc plus facilement évaluables par les victimes du MEDIATOR", a expliqué la ministre. Elles devront indiquer le montant accordé pour chaque type de préjudice. Mais aussi préciser explicitement  les raisons d'une offre d'indemnisation trop basse si elle  ne correspond pas à la proposition de l’Office national d’indemnisation des accidents médicaux (ONIAM).




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire