mercredi 6 avril 2016

Marisol Touraine dément les propos tenus dans Le Figaro


Le Ministère des Affaires sociales et de la Santé dément fermement les données présentées dans cet article de presse. Il n’existe pas de plan de fermeture de lits, pas plus qu’il n’existe de plan de fermeture des sites d’urgences. Il n’est pas pertinent de réaliser une cartographie avec des chiffres issus de documents de travail de l’administration datés et qui n’ont par ailleurs jamais été pris en compte dans le plan d’économies du gouvernement.
Quant aux effectifs hospitaliers et contrairement à ce que prétend ce journal, depuis 2012, les faits parlent d’eux-mêmes et démontrent que le gouvernement entend préserver les effectifs hospitaliers : il n’y a pas eu (et il n’y aura pas) de baisse d’effectifs. 


Au contraire:  depuis 2012, près de 30.000 soignants et non soignants en plus ont été recrutés à l’hôpital


En 2016, ce sont ainsi 1,3 Md d’euros de plus que le gouvernement a accordé aux établissements de santé français.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire