mercredi 24 février 2016

Grève à l'hôpital de Bayeux : 300 manifestants crient leur colère



Depuis le 22 février les personnels de l'Hôpital de Bayeux (Calvados) sont en grève. Ils dénoncent d'un côté, les conditions de travail et de prises en charge  des patients qui se dégradent et de l'autre, l'ARS qui ne donne aucune garantie sérieuse. 
“Patient, si tu savais, ton avenir il est mauvais !” C’est au son de ce slogan que les quelque 300 manifestants ont rejoint la sous-préfecture de Bayeux ce mardi  23 février, vers 9 h 30. Le cortège a quitté l’hôpital une quinzaine de minutes plus tôt où une réunion s’était déroulée entre personnels hospitaliers, représentants syndicaux et le directeur de l'établissement. Environ 80 personnes y ont participé ( La salle ne pouvait en contenir plus). Presque autant ont donc attendu de 8 h 30 à 9 h 15 à côté du self de l’hôpital. Les représentants syndicaux départementaux et la presse n’ont pu assister aux échanges. Le directeur s’y est opposé.

A l’origine, un comité technique d’établissement (CTE) devait avoir lieu, rassemblant représentants syndicaux et direction autour de la table. Mais les grévistes ont profité de l’occasion pour organiser un grand rassemblement. Ils appelaient en effet toute la population à les rejoindre dès 8 h 30. Mais dans l’assemblée, il n’y avait presque que des personnels hospitaliers et des représentants de l’intersyndicale (SUD, CGT, CFDT et CFTC). Même la municipalité n’était pas représentée, alors que le maire Patrick Gomont avait appelé tous les habitants à se mobiliser lors du dernier conseil municipal où les élus ont voté une motion préconisant une fusion entre les hôpitaux d’Aunay-sur-Odon et de Bayeux. La députée, Isabelle Attard, a quant à elle assisté à la réunion, et a confirmé son soutien au mouvement, avant de partir à l’Assemblée nationale où elle était attendue.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire