mardi 21 juillet 2015

Investissements d’avenir : 32,5 Millions d'euros pour les premiers lauréats de l’appel à projets "Recherche Hospitalo-Universitaire en santé"

Le gouvernement vient d’annoncer l’attribution de 32,5 Millions d'euros aux quatre premiers lauréats de l’appel à projets « Recherche Hospitalo-Universitaire en santé » (RHU) lancé dans le cadre du Programme d’investissements d’avenir et opéré par l’Agence nationale de la recherche (ANR).

L’appel à projets « Recherche Hospitalo-Universitaire en santé » (RHU) du programme d’investissement d’avenir soutient des projets de recherche innovants et de grande ampleur dans le domaine de la santé.
S’appuyant sur le réseau structuré des départements hospitalo-universitaires et des fédérations hospitalo-universitaires, le programme RHU finance en particulier des projets de recherche translationnelle (activité liant étroitement recherche fondamentale et recherche clinique) associant secteurs académique, hospitalier et entreprises. L’action est dotée de 200 Millions d'euros et prévoit plusieurs appels à projets successifs.

Le jury international a examiné 29 dossiers sur des critères de qualité scientifique, d’innovation, mais aussi sur leur potentiel en matière de retombées médicales et socio-économiques. Il a retenu quatre projets particulièrement prometteurs, couvrant des champs thérapeutiques, des besoins (maladies rares, pathologies chroniques largement répandues, prise en charge du handicap) et des approches particulièrement variés (médicament, dispositif médical, diagnostic…).



Ces lauréats sont :

Le projet LIGHT4DEAF (9,5 Millions d'euros), qui vise à lutter contre le syndrome de Usher qui se caractérise par une atteinte de l’audition et une perte progressive de la vision. Pour lutter contre ce handicap multi-sensoriel particulièrement invalidant qui touche environ 1 personne sur 20.000, LIGHT4DEAF s’appuiera sur une approche interdisciplinaire totalement innovante qui regroupera chercheurs et spécialistes en ophtalmologie, ORL, neurosciences et sciences humaines.

Le projet BIOART-LUNG 2020 (5 Millions d'euros), qui a pour objectif d’apporter une réponse thérapeutique innovante dans la prise en charge de l’insuffisance respiratoire terminale pour laquelle la transplantation pulmonaire est aujourd’hui la seule solution disponible. BIOART-LUNG 2020 propose de développer un dispositif médical implantable utilisant une source d’énergie portable favorisant l’autonomie des patients.

Le projet FIGHT-HF (9 Millions d'euros), qui s’attaque à l’insuffisance cardiaque, qui, bien que commune, reste encore peu diagnostiquée précocement. Le projet FIGHT-HF ambitionne de revisiter profondément l’étiologie de la maladie, de réussir à établir un profilage des malades et une classification reconnue internationalement des patients, de prendre en compte des comorbidités et, enfin, de repenser la prise en charge par une approche globale ou holistique de la pathologie.

Le projet CARMMA (9 Millions d'euros), qui envisage d’explorer de nouvelles voies thérapeutiques autour des comorbidités de l’obésité. CARMMA permettra la mise en place de nouveaux outils de diagnostic et de prévention, ainsi que de nouvelles voies thérapeutiques sur un problème majeur de santé publique.


Les projets financés vont permettre de développer les liens entre la recherche fondamentale et ses applications cliniques et industrielles, dans des domaines thématiques variés. Ils s’inscrivent dans la stratégie nationale de recherche et la stratégie nationale de santé voulues par le Gouvernement.

Cette première vague de l’appel à projets RHU a mis en évidence une forte dynamique de la recherche hospitalo-universitaire dans le domaine de la recherche translationnelle. 
Afin de soutenir cette dynamique, un second appel à projets doté de 167,5 Millions d'euros sera lancé dans les semaines qui viennent.

Pour plus d'information sur les investissements d’avenir


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire