mercredi 22 juillet 2015

En 2017 les Centres hospitaliers de Fontainebleau, Montereau et Nemours (Sud 77) auront fusionné...

Après la mise en place d'une direction commune aux trois hôpitaux (1),  un projet de fusion a été approuvé lors d'une réunion,  au début du mois de juillet, en présence de Monsieur Claude Evin, Directeur de l'Agence Régionale de Santé (ARS), des Directeurs des établissements concernés, et, de Monsieur Frédéric Valletoux, Maire de Fontainebleau et Président de la Fédération Hospitalière de France (FHF).

De la mi-septembre au début d' octobre, les instances des trois Centres hospitaliers se prononceront chacun sur leur projet d'établissement, ainsi que sur le plan global de financement pluriannuel et la délibération de fusion.

Des syndicats opposés au projet:

Il semble qu'une opposition au projet de fusion se profile dès la rentrée, en effet, la CGT de Nemours, notamment, est contre le projet d'établissement et la fusion
« ...En l’état, nous ne voterons pas le projet d’établissement et la fusion ..." "...Nous pensons qu’après cette fusion, le grand hôpital de Melun et ses partenaires privés, viendront se mêler de la gestion des trois autres hôpitaux » a affirmé la secrétaire de la CGT du Centre hospitalier  de Nemours, quand au syndicat CGT du Centre hospitalier de Montereau, sa secrétaire estime que ce projet renforce « l’éloignement progressif des soins (2), le trop fort développement de l’ambulatoire et une maternité fragile ».

Un projet de fusion qui pourrait se diriger vers un Groupement Hospitalier de Territoire (GHT):

 Dès janvier 2017, l'entité représentant les trois établissements fusionnés disposera d'un compte de résultat touchant les 200 millions d'euros pour quelque 2.500 emplois et 550 lits et places de MCO.
La  fusion ainsi concrétisée pourrait être le premier pas vers la création d'un GHT associant le Centre hospitalier de Melun, ce GHT serait alors en mesure de rivaliser avec le Centre Hospitalier Sud Francilien (CHSF).
Notons, en passant que dans le Nord 77 se profile aussi la création d'un GHT entre les centres hospitaliers de Coulommiers, Jossigny, et, Meaux (qui sont déjà en direction commune).

1) Une direction commune entre les hôpitaux de Nemours et de Fontainebleau  était opérationnelle depuis le 1er novembre 2013.
2) Pour "La Vie Hospitalière" l'éloignement des soins constitue un risque d'accentuation pour les franciliens de ne pas aller se faire soigner, plus la population augmente et moins les services de soins sont de proximité et là c'est une situation qui démontre des inégalités criantes pour certaines communes.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire