vendredi 8 mai 2015

Lettre ouverte des syndicats USAP-CGT, FO et SUD Santé de l’AP-HP à Madame Marisol Touraine, Ministre de la santé, et Monsieur Martin Hirsch, Directeur général de l’AP-HP.

Madame la Ministre, retirez votre projet de loi santé !
Monsieur le Directeur général, abandonnez le plan Stratégique 2015-2019 et tous vos projets de remise en cause des acquis sociaux.
Monsieur le Directeur général, Vous le savez, le 9 avril, à l’appel des organisations syndicales nationales CGT, FO, Solidaires, les personnels hospitaliers avec des centaines de milliers de salariés ont fait grève et manifesté « Pour le retrait du pacte de responsabilité et la loi Macron ».
Madame la Ministre, Vous avez déposé et présenté à l’Assemblée nationale et au Sénat un projet de loi santé que nos fédérations ont caractérisé comme étant un projet de loi de démantèlement des hôpitaux et contre lequel elles appellent, courant juin, à une grève nationale avec un rassemblement devant votre ministère. Ce projet de loi va se traduire, par l’obligation pour les hôpitaux de se regrouper en Groupe Hospitalier de Territoire (GHT), par une accélération des restructurations, des fermetures d’hôpitaux et de services, des centaines de suppressions de lits et d’emplois et représente une menace contre l’unicité de l’AP-HP, l’existence des 37 hôpitaux et de toutes ses structures (Siège, Blanchisseries, Ambulances, SMS, AGEPS,...)
Monsieur le Directeur général, Vous avez décidé de maintenir le plan stratégique 2015-2019 rejeté unanimement par tous les syndicats siégeant au CTCE qui est la traduction concrète du projet de loi santé à l’AP-HP. Avec ce plan, c’est : la fin de la transformation de l’Hôtel Dieu en « hôpital sans lits », le projet de l’hôpital Nord par la fusion de Beaujon et Bichat en complémentarité avec le « nouveau Lariboisière » qui va supprimer plus de 600 lits, le regroupement de Louis Mourier avec le CASH de Nanterre, de Charles Richet avec Gonesse,..., la fermeture de Paul Doumer Villemin etc...
Monsieur le Directeur général, Vous avez décidé, contre l’avis de tous, de passer une convention avec la CAF générant ainsi une augmentation des tarifs de crèche allant du simple au double voire au triple pour certains agents.
Monsieur le Directeur général, Concernant les agents contractuels de catégorie C (hors personnels diplômés), vous avez décidé de n’autoriser, par le biais des commissions de sélection, que 170 mises en stage d’ici juin-juillet 2015, 250 en janvier 2016 et 200 à partir d’avril 2016. 
Vous le savez, les chiffres annoncés par vos services indiquent qu’il y a 2826 personnels contractuels de catégorie C : 923 agents hospitaliers (ASHQ), 438 adjoints administratifs (AAH), 177 agents d’entretien qualifiés (AEQ), 876 aides-soignants (AS),... Sur les 170 mises en stage prévus pour juin-juillet 2015, il y aurait 58 ASHQ, 68 AAH, 28 AEQ et 16 BAEQ (Blanchisseurs d’entretien qualifiés). 
Aucune proposition de mises en stage pour les Aides-Soignants. Vos propositions sont inacceptables. Nous vous le disons. Nous avons besoin des collègues CDD qu’ils soient sur postes permanents ou sur mensualités de remplacement. Sans eux, les services ne peuvent plus fonctionner. Le nombre de 7840 ETPR correspondant à des besoins permanents pour la continuité des services. Ils doivent être intégrés dans le Statut AP-HP. C’est ce qu’exigent, dans une pétition, les plus de 10 000 collègues de toutes catégorie.
Monsieur le Directeur général, Vous avez décidé de remettre en cause les jours RTT et les organisations de travail des personnels, avec notamment la systématisation des horaires en 7 heures avec mise en application au 1er janvier 2016. Vous nous avez déclaré. C’est dans un but d’augmentation de la productivité, de la mobilité et d’une flexibilité accrue afin de récupérer 25 millions d’euros sur les 150 millions d’euros d’économies à réaliser en 2015 qu’exige le gouvernement et le pacte d’austérité. Encore une fois, ce sont les personnels qui doivent payer la note !
Madame la Ministre, Monsieur le Directeur général, Nous vous mettons solennellement en garde. En maintenant vos projets, vous allez créer une situation de tension dans les hôpitaux dont vous porterez la seule responsabilité.

POUR FO AP-HP Jean-Emmanuel CABO : 01.40.27.19.18 
POUR L’USAP-CGT Rosemay ROUSSEAU : 01.42.08.82.14 
POUR SUD Santé Jean-Marc DEVAUCHELLE : 01.45.59.35.01

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire