jeudi 28 mai 2015

Les personnels de l'AP-HP mobilisés de nouveau

Ce jeudi 28 mai les syndicats de l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) ont démontré de nouveau leur refus catégorique du projet de réorganisation des 35 heures.
Dès 11 heures plusieurs milliers d’agents hospitaliers de l'AP-HP étaient devant le siège  (avenue Victoria) démontrant leur opposition au projet de réforme des  35 heures  "imposé" en quelque sorte  par le  directeur général, Martin Hirsch. Cette réorganisation  devrait  entrer  en vigueur le 1er janvier 2016, et, permettre d’économiser 20 millions d’euros par an, sur le dos des personnels...

Les syndicats quant à eux ne veulent pas de nouvelles réductions de moyens !

A la mi-journée, direction et syndicats se sont rencontrés, durant quelque minutes, sans pour autant que le dialogue ait amené de l'eau pour éteindre les braises... 
Les manifestants se sont dirigés ensuite vers le ministère de la Santé. 

Un membre du cabinet de Marisol Touraine a reçue une délégation de l'intersyndicale.

(à suivre)



Rappel du communiqué de l'intersyndicale

"Le 26 mai à 15 heures, l’intersyndicale a répondu à l’invitation du directeur général de l’AP-HP.
Les organisations attendaient la réponse suivante : le retrait pur et simple du « projet de réorganisation du temps de travail ». Martin Hirsch reste figé sur sa position et ne retire pas son projet.
L’intersyndicale dénonce le double langage de la direction générale.
Pour preuve, ce même jour à 13 heures 57, Monsieur Hirsch a communiqué par mail, dans un flash-info adressé à tous les personnels de l’AP-HP sur la journée des cadres de Necker. Dans son intervention, il précise : « Nous devons adapter nos organisations au plus près des activités médicales ».
Par ailleurs, les organisations syndicales ont constaté les prémices de la mise de son projet dans les établissements.
Devant cet état de fait et la non prise en considération de la revendication des personnels, l’intersyndicale a quitté la salle de réunion et appelle l’ensemble des personnels à amplifier le rapport de force et à participer massivement à la journée de grève et à la manifestation du 28 mai."

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire