vendredi 10 octobre 2014

Journée nationale d’actions le 16 octobre contre la loi Santé, le Pacte de responsabilité, et, pour la défense du budget de la santé publique et de la Sécurité sociale…


Dans le cadre d'une journée d'actions 
des syndicats ont appelée à une manifestation nationale
 devant le Ministère de la Santé.

L’accès aux soins pour tous est un droit, or, de plus en plus de personnes ne peuvent plus se soigner correctement, car la Santé est devenue de plus en plus un moyen pour certains de se faire de l’argent sur le dos des malades ! (ainsi les soins, les médicaments, etc, sont de plus en plus chers, ce ne sont pas, notamment,   les actionnaires des grands laboratoires qui s'en plaindront...).

C’est une honte ! Et, pourtant nous payons toujours plus d’impôts ? Il est vrai que l’argent public sert à engraisser bien des profiteurs du système mis en place pour favoriser une sorte de mafia qui s’accapare, aux dépends de tous, les  richesses de notre pays, le patrimoine public fond comme neige au soleil il est donc  temps de s’interroger sur les rôles exacts des hommes politiques qui profitent eux aussi des fonds publics et sont de plus en plus montré de l’index,  quant aux  émoluments des « hauts fonctionnaires », des pensions et indemnités énormes qu’ils touchent, il est temps là aussi de s’interroger, c’est de notre argent qu’il s’agit !

Ainsi, avec le traité transatlantique qui se profile de la manière la plus insidieuse possible l’hôpital public va se retrouver devant une menace qui pourrait lui être fatale, mais il est vrai que nos maux viennent plus des Etats-Unis (AGCS, TISA…) que de l’Afrique (EBOLA), c’est un autre débat mais ô combien important…
Ceci écrit, le 16 octobre s'annonce animé au niveau de l'actualité sociale.
Les hospitaliers ne sont pas du reste et dans les régions éloignées des rassemblements seront organisés devant les hôpitaux, ainsi l’intersyndicale du CHU de Tours se mobilisera  tout autant contre le plan d’économie  de la  direction qui prévoit la fermeture de 34 lits et la suppression d'une trentaine de postes soignants dans les prochains mois.
Dans d’autres régions les hospitaliers dénonceront de manière plus générale la loi Santé, le Pacte de responsabilité et les atteintes au budget de la Santé Publique et de la Sécurité Sociale qui favorise de moins en moins les intérêts des citoyens et citoyennes…
La politique actuelle tend à réduire les lits des hôpitaux publics sous divers prétextes afin de  privilégier des intérêts privés au sein même des structures hospitalières publiques (exemple :  radiothérapie privée à 100 % à l’hôpital de Marne-la-Vallée entraînant une perte potentielle de patients qui sont dirigés vers des lits privés…)…tout est entrepris pour faire en sorte que les établissements publics aient de plus en plus de difficultés financières, rendant ainsi plus facile certaines mesures visant à réduire les lits d’hospitalisations et par voie de conséquences les effectifs.

Les hospitaliers ne s’en laisseront pas compter, que ce soit  au CHU de  Tours, à l'hôpital de Lannion-Trestel ,  à celui de Douarnenez (où tout semble se centraliser vers Quimper (1)…), ou ailleurs les hospitaliers, les usagers,  en ont ras le bol de cette politique de M…. qui ne profite en fait qu’à une minorité d’individus de plus en plus méprisables, la crise elle a bon dos…

Qu’on se le dise haut et fort !



1) Un exemple des orientations menées contre les petits  hôpitaux de proximité : la chirurgie a été dirigée vers l’hôpital de Quimper,  ne laissant que la chirurgie ambulatoire ce qui entraine un manque à gagner pour l'hôpital de Lannion-Trestel.

Pour « La Vie Hospitalière » il y a le risque que la chirurgie ambulatoire se privatise petit à petit, un peu comme l’hospitalisation à domicile qui dans certains hôpitaux est gérée par une association dont les personnels dépendent d’une convention collective…ce type d’association va même jusqu’à rechercher des bénévoles ?…pour avancer, on avance, mais droit dans le mur.







Voir plus au sujet de l’EBOLA

(Les textes et vidéo engagent que leurs auteurs, "La Vie Hospitalière" ne rapportant sur ce sujet que des informations complémentaires qui doivent permettre aux lecteurs d'approfondir les questions soulevées., et, ainsi d'avoir une idée  plus objective en toute connaissance de cause)

 

 

 




1 commentaire:

  1. L'EBOLA fait même des victimes sur la toile :

    http://fr.canoe.ca/techno/chroniques/denistalbot/archives/2014/10/20141017-140139.html

    RépondreSupprimer