lundi 1 septembre 2014

CHU de Toulouse : maltraitance des personnels et rentabilité...

Un centre hospitalier qui apparaît être " bien classé", mais dont l'envers du décor fait frémir. on se rappelle la tentative de suicide en 2012 d'un agent  qui en mars de cette année faisait une grève de la faim.

Depuis deux ans, cet agent hospitalier (brancardière) essaye de faire reconnaître sa tentative de suicide en accident de travail. Sans succès… elle a donc décidée de faire une grève de la faim, devant l’Hôtel Dieu de Toulouse.

Rappelons qu'elle écrivait dans sa lettre ouverte avant sa tentative de suicide :

"Je ne me sens pas traitée comme un être humain"...quelque mots qui résume tout, la déshumanisation des hôpitaux est devenue une réalité de chaque jour dans bien des établissement depuis que l'on ne raisonne plus qu'avec des chiffres, à la place des mots...bien souvent hélas, hélas pour l'Hôpital public qui devient une usine à soin, une affiche syndicale sur les murs de l'hôpital Pierre Paul Riquet dénonce cette triste réalité.

Le CHU de Toulouse a aussi des personnels qui sont en grève nous y reviendrons prochainement, il est facile pour les directions hospitalières de réduire les effectifs, d'augmenter les charges de travail, de réduire des lits etc mais tout ceci n'est pas sans conséquences...il serait intéressant que tous ces cols blancs (y compris ceux du Ministère des Affaires Sociales et de la Santé, des Agences de Santé, des Directions hospitalières...) viennent faire des stages pratiques dans les différents services des hôpitaux publics, il y aurait alors peut être un certain changement...tant attendu...une prise de conscience ? ...

Toutefois, triste réalité  que celle vécue chaque jour par les personnels  hospitaliers.

Grande responsabilité d'irresponsables des gouvernements de droite comme de gauche,  qui  suivent les mêmes orientations dictées par  une certaine "mondialisation" (concept purement étatsunien qui ne représente absolument pas les aspirations des citoyens et citoyennes de notre planète et qui a de plus en plus une consonance politico-mafieuse !).

Bien des aspects de cette susdite "mondialisation" apparaissent de plus en plus aller à l'encontre de l'intérêt général, le pire est probablement à venir avec l'ACS, il est temps de remettre les choses à leur bonne place et d'avoir de vrais responsables qui représentent réellement les intérêts de notre pays car tout est lié, et il faut s'attaquer aux vrais problèmes c'est à dire aux causes et non à leurs effets! 








Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire