vendredi 4 juillet 2014

L’Association des Médecins Urgentistes de France demande l’abandon du projet de réorganisation des urgences et du SMUR de Dijon


L’AMUF soutient le mouvement actuel des urgentistes de Dijon contre le projet de réorganisation des urgences et du SMUR imposé par la direction et le chef de pôle.

Ce projet consistant à affecter majoritairement, "Mutualiser", pour raisons comptables, une des trois lignes de garde du SMUR aux urgences conduirait à dégrader les conditions de travail des urgentistes, dont la majorité est déjà polyvalente, tout  en réduisant fonctionnellement la capacité d’intervention du SAMU SMUR de Dijon avec les risques médico-légaux majeurs afférents à une telle mesure.

A terme il s’agirait bien de la disparition de la 3 ème ligne de garde du SMUR (Le SMUR de Dijon effectuant actuellement plus de 5.000 sorties par an)

Dans ce contexte, Si rien n'est fait,  il est à craindre une fuite massive de praticiens aggravant ainsi la pénurie de postes aux urgences.

 L’AMUF demande donc La mise aux normes des effectifs des urgences sur les postes vacants et le maintien impératif de la pleine capacité des 3 lignes de gardes SMUR qui doivent rester affectées à cette mission première pré hospitalière indispensable pour la population.

L’AMUF saisira enfin l’ARS afin de vérifier que le calibrage des MIG SMUR est bien conforme à la mission actuelle indispensable du SMUR de DIJON.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire