vendredi 13 juin 2014

Hôpital de Valognes: les hospitaliers manifestent sur le toit !


A l'appel des syndicats CGT, CGT-FO et UNSA  les salariés de l'hôpital de Valognes sont en grève ce vendredi 13 juin contre la fermeture des urgences la nuit pour l' été.

Les syndicats du Centre Hospitalier Public du Cotentin (CHPC) avaient déposé un préavis de grève pour ce vendredi 13 juin, contre la fermeture des urgences du site de Valognes. En effet, la direction avait pour projet de fermer ce service la nuit, de 20 heures  à 8 h eures du 23 juin au 13 septembre 2014.

Une mesure d'économie, afin de réduire le recours aux médecins intérimaires qui, selon les grévistes, s'élève déjà à plus de deux millions d'euros pour 2014 ;  "C'est une aberration quand on sait que les urgences de Valognes couvrent, en cette période estivale, toutes les zones touristiques du Cotentin, de la côte Ouest à la côte Est" indiquent les organisations syndicales dans un tract commun.

Cependant, dans la matinée du 13 juin, les syndicats ont reçu un courrier de la direction indiquant l'abandon de cette fermeture nocturne. "Cette décision n'est pas motivée par la sécurité des patients et leur accès aux soins, que le dispositif estival avait pris en considération, mais par des aspects réglementaires"  a toutefois précisé le directeur, signalant aussi "le manque de personnel infirmier dans plusieurs services cet été, à hauteur de plusieurs dizaines de postes de travail, n'est cependant pas résolu".

Une situation qui inquiète les grévistes. "Si ce ne sont pas les urgences, il fermera le SMUR ou un autre service, et nous craignons que ce ne soit définitif" indique un représentant de l'Unsa.

Par ailleurs, les inspecteurs de l'Inspection générale des affaires sociale (IGAS), dépêchés par la ministre des Affaires sociales et de la Santé (1)  après les multiples grèves de l'automne, rendront leur rapport sur le CHPC et sa réorganisation à la fin de mois de juin.

(Source : m.tendanceouest)

1) Note de "La Vie Hospitalière"; nous préférerions que ce Ministère s'appelle Ministère de la Santé et des Affaires sociales "...la Santé étant à mettre en avant, il est vrai que le Premier Ministre actuel avait supprimé le Ministère de la Santé, mais restons concis...tiens en passant, personne ne s'interroge sur le dernier rapport de l'Union européenne publié le 2 juin et concernant les grandes lignes de la politique économique (GOPE) que doivent mener les divers pays membres, dont la France, qui va encore devoir "maîtriser les dépenses publiques" (que de prétextes seront encore invoqués)...et la Santé dans tout ceci elle passera certainement au second plan, économie oblige...nous publierons prochainement un article sur ces orientations qui peuvent porter atteinte une fois de plus  à tout ce qui touche le social, la Santé et par voie de conséquence aux usagers...
Le Conseil National de la Résistance est de plus en plus la cible de malfrats qui n'hésitent plus à agir à découvert...patience le Traité transatlantique va bientôt démontrer  combien la trahison de certains personnages est de mise.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire