dimanche 25 mai 2014

Hôpitaux en lutte : Appel de Nanterre du 22 mai 2014


57 établissements de santé dont 12 CHU se sont réunis suite à l’appel de l’EPSM de Caen du 4 avril.
L’ensemble des établissements présents a fait le constat que partout en France les hôpitaux
souffrent des mêmes maux :
des budgets toujours en baisse qui ne couvrent pas toutes les dépenses, une volonté délibérée du ministère via les ARS d’assécher les finances des établissements pour les obliger à restructurer, à diminuer l’offre de soin, la masse salariale, donc à supprimer des postes, des services… Cette politique attaque le service public de santé avec deux armes : la loi HPST et la Tarification à l’Activité. Son unique objectif est la marchandisation de la santé par la destruction du service public.
Tous et toutes les participant-e-s à cette assemblée générale ont témoigné du ras-le-bol des personnels hospitaliers considérés comme simple variable d’ajustement dans le public comme dans le privé. Ils ont évoqué la souffrance des salariés dans les hôpitaux : précarité de l’emploi, dégradation des conditions de travail et de vie privée des personnels et son impact sur les conditions  de soins donnés aux patients, dérèglementation des horaires, sous effectifs, externalisations, vétusté  des locaux… 
La liste est longue !!

Ça suffit !

Nous, dans les hôpitaux, refusons le plan d’austérité du gouvernement Valls comme des gouvernements précédents.
Nous, dans les hôpitaux, refusons la marchandisation du soin et l’hôpital entreprise.
Nous, dans les hôpitaux, refusons la criminalisation de l’action syndicale comme à Caen.
Nous, dans les hôpitaux, luttons contre les coupes budgétaires, pour l’annulation de la dette illégitime des hôpitaux et la suppression de la tarification à l’activité.
Nous, dans les hôpitaux, luttons pour des moyens adaptés aux besoins de la population.
Nous, dans les hôpitaux, luttons contre les plans sociaux pour des créations de poste massives et la titularisation des contractuels
Nous, dans les hôpitaux, luttons pour de meilleures conditions de travail et de soin.
Nous, dans les hôpitaux, luttons pour une meilleure reconnaissance, des formations professionnelles adaptées et l’augmentation des salaires.
Nous, dans les hôpitaux, luttons pour le droit d’accès aux soins de toutes et tous sur l’ensemble du territoire, pour un hôpital Humain et 100% Public.
Continuons la convergence des luttes, par l’action et la grève. Organisons la riposte hospitalière.

Toutes et tous à Caen le 18 juin 2014.
En solidarité avec les agents de l’EPSM
Contre la criminalisation de l’action syndicale

Ce rassemblement sera suivi d’une nouvelle assemblée générale.

(Communiqué de Solidaires)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire