jeudi 13 février 2014

Nouvelles réactions indignées suite à la menace de la Fédération de l’hospitalisation privée de ne plus accueillir de stagiaires infirmiers


Suite à l'annonce par la FHP de son intention de mettre fin temporairement à l’accueil des étudiants en soins infirmiers en stage à partir du 1er mars 2014 pour une durée indéterminée, pour protester contre la façon dont les tutelles traitent le secteur privé, une nouvelle réaction indignée se fait entendre.
Dans un communiqué le 10 février, l'Association nationale des directeurs d'écoles paramédicales (Andep) et le Comité d'entente des formations infirmières et cadres (Cefiec) "en appellent à la responsabilité collective et demandent à la FHP de revoir sa position afin d’autoriser la poursuite des missions de formation dans un cadre serein et propice aux apprentissages".
Pour eux, cette décision unilatérale est "choquante tant dans sa forme que sur le fond". Cela met "inutilement de graves tensions" pour le déroulement de stages des étudiants partout en France, présente "un vrai risque qualitatif" et pourrait remettre en cause la diplomation des futurs professionnels en juillet. "La FHP déclare recevoir environ 10.000 stagiaires infirmiers sur l’année et nous reconnaissons l’effort consenti et la valeur de ces stages pour les étudiants infirmiers notamment en chirurgie", signalent néanmoins pour finir l'Andep et le Cefiec.

(Source HOSPIMEDIA)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire