vendredi 11 octobre 2013

Les urgences : pour qui ? pour quoi ?



En organisant ce débat public, la Conférence Régionale de la Santé et de l’Autonomie étudie l’activité des urgences en Poitou-Charentes : correspond-elle à ses missions, répond-elle aux attentes des usagers et des professionnels de santé ?


La Conférence Régionale de la Santé et de l’Autonomie de Poitou-Charentes (CRSA), installée le 6 juillet 2010, assure une véritable activité de parlement de la santé régionale, en concertation avec l’Agence Régionale de Santé (ARS). Structurée en quatre commissions spécialisées (Prévention, Organisation des soins, Prises en charge et accompagnements médico-sociaux, Droits des usagers du système de santé) et une Commission permanente, la CRSA de Poitou-Charentes est un organisme consultatif qui concourt, par ses avis, à la politique régionale de la santé. Elle a ainsi participé à l’élaboration du Projet Régional de Santé (PRS) de Poitou-Charentes, adopté le 15 décembre 2011, et est actuellement consultée dans le cadre de l’actualisation annuelle du PRS.

Après un 1er débat en octobre 2012 sur les Parcours de vie de l’usager : liens entre les secteurs sanitaire et médico-social, la CRSA a souhaité lancer un  2nd débat public, ce jeudi 10 octobre, pour interroger sur les missions et enjeux des urgences en Poitou-Charentes. Les professionnels de santé, les conseils des ordres, les responsables des Urgences – SAMU/SMUR, les directeurs et responsables d’établissements sanitaires et médico-sociaux, les usagers et leurs représentants, les collectivités, les associations, les réseaux, etc. qui étaient conviés à cette rencontre, ont pu partager leurs expériences et interrogations sur l’organisation des urgences, leurs missions, leurs limites, leurs perspectives.

Ouvert par le Dr Claude BERRARD, Président de la CRSA, et François-Emmanuel BLANC, Directeur général de l’ARS, le débat accueillait un grand témoin, le Pr Pierre CARLI, médecin urgentiste, président du conseil national de l’urgence hospitalière, vice-président du SAMU de France, directeur du SAMU de Paris. 
En juin dernier, Marisol TOURAINE, Ministre des Affaires sociales et de la Santé, confiait au Professeur CARLI une mission afin de formuler des recommandations de bonnes pratiques facilitant l’hospitalisation en provenance des services d’urgence. Sans oublier d’établir un outil de diagnostic des situations de tension afin d’aider les ARS à les anticiper. Le Pr CARLI a remis son rapport à la ministre le 30 septembre. Fort de ce travail, Pierre CARLI a pu éclairer de son expertise et sa pluridisciplinarité l’ensemble des débats.

Trois tables rondes, assorties de questions-réponses avec l’assistance ont montré les enjeux liés aux services d’urgences  :
Ø     Point de vue des acteurs – avec la participation d’un usager « Le regard des usagers » ; du maire de Montmorillon – président de l’association des maires de la Vienne « Que représentent les urgences pour un élu ? » ; d’une infirmière coordinatrice en Ehpad « Gérer l’urgence au sein d’un Ehpad : gérer les relations avec les services d’urgence ». Table ronde modérée par Michel BEY, directeur adjoint du CH de Niort,

(Source ARS Poitou-Charentes)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire