lundi 16 septembre 2013

Une maternité mise à nu



POUR QUE VIVE LA MATERNITE DES LILAS AUX LILAS ! 
Une MANIFESTATION se tiendra le 21 SEPTEMBRE 2013 à 11 HEURES devant la maternité des Lilas ! 
Un calendrier de la maternité mise à nu est mis en vente !
L’Agence de santé avait exigé des travaux pour respecter les normes adaptées à la construction des batiments. En 2012, 1,4 million d’euros furent engagés depuis le début du projet de restauration !
Depuis de nombreuses années un travail pour reconstruire la maternité avait été validé car après 50 ans d’existence une reconstruction était devenue indispensable face aux nouvelles recommandations.

Cependant l’Agence régionale de santé (ARS) d’Île-de-France prévient le conseil d’administration des Lilas qu’elle met fin au projet de reconstruction !
Le projet de reconstruction est abandonné pour des raisons budgétaires malgré la parole donnée et les engagements écrits, un collectif de défense s’organise dans l’établissement avec les personnels pour soutenir le projet de reconstruction. ce n’est pas la journée de la femme tous les jours !

la mobilisation s’organise !

« C’est maintenant une question de choix et de courage politique ! » s’exclame le Dr Marie-Laure BRIVL, chef de service de la Maternité des Lilas et Présidente du Collectif de soutien, « Nous n’allons pas nous laisser endormir plus longtemps, la maternité des Lilas restera debout.
La Maternité des Lilas va de nouveau crier qu’elle existe et qu’elle vivra ! Des responsabilités sont engagées tant sur le plan politique que juridique, économique, sanitaire, social et humain. Des milliers de femmes continuent de venir accoucher ou avorter à la maternité des Lilas. Nous allons nous battre pour elles."

Plusieurs manifestations et actions sont organisées pour convaincre l’ARS de revenir sur sa décision, dont certaines manifestations avec des simulations d’accouchement !

LA MATERNITE DES LILAS A 50 ANS D'EXISTENCE !

La maternité des Lilas est un établissement privé à but non lucratif participant au service public hospitalier, elle se situe dans le département sinistré du 93 où les naissances ont augmenté de 13% en 10 ans ! La maternité des lilas connaît 1.700 accouchements et 1.200 IVG par an !
Rappelons aussi que le taux de mortalité infantile est supérieur au taux national ! Historiquement elle s’est construite sous l’influence des idées de Mai 68, soit une" approche « globale », humaniste, de préparation à l’accueil d’un enfant "avec l’éducation et l’information des parents ainsi que l’accueil et l’accompagnement de l’enfant à naître qui sont à préserver ! "bien naître pour bien être , le bébé est sujet d’attention pour ressentir l’environnement et les émotions liés à sa venue"

Développons ces valeurs :

Les maternités deviennent-elles des usines à bébés  ? Femmes et bébés sont victimes de cette politique d’augmentation de l’activité et d’incitation aux sorties précoces sans aucun suivi, avec tous les risques que cela comporte comme par exemple l’ictère du 3e jour , pour les mamans, le risque infectieux,le risque hypertensif…

L’accompagnement des femmes par la préparation à la naissance non "rentable" sera-t-elle menacée ? ainsi quel’accompagnement à l’allaitement ? Le chant prénatal ?

Un autre volet a été la place occupée par les Lilas dans la bataille pour la reconnaissance du droit à l’IVG : le manifeste des « 343 salopes »ainsi que des pratiques militantes !

aujourd’hui sur l’IVG , La situation, se dégrade par un manque de professionnels ainsi que des équipements qui disparaissent. On assiste à un désengagement de l’hôpital de cette activité !

Fermeture des maternités notamment des maternités de proximité :

Les fermetures ont concernés les Maternités effectuant moins de 300 accouchements par an. Les départements les plus touchés sont les Alpes-de-Haute-Provence, l'Ariège, la Creuse, le Gers, la Haute-Corse, la Haute-Saône, le Lot et la Lozère, où les femmes enceintes mettent plus d’une demie heure à rejoindre la maternité !

Et il se pose le problème d ’un manque de maternité ! car si le nombre de naissances annuelles a augmenté en France de  40.000 : 751.186 en 2001 et 789.508 (+ 5 %) de nos jours !

Ainsi 144 maternités sur 679 ont été fermées entre 2001 et 2010 Les maternités françaises étaient 679 en 2001 , elles sont 535 de nos jours.

Pour rendre l’accouchement plus sur !
Contre la fermeture des maternités de proximité ! 
La santé n’est pas une marchandise ! 
Les droits des femmes sont menacés et régressent, lorsque les coupes budgétaires touchent les organismes de lutte contre les violences faites aux femmes, ou encore lorsque de nombreuses maternités et centres d’IVG ferment, comme c’est le cas en France.

Mobilisation

Martine Lozano
Militante associative

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire