dimanche 9 juin 2013

Notre santé est en danger : Le 15 juin manifestons tous ensemble




Réunis à l'occasion des 6 heures pour la Santé, l'Action sociale et la Protection sociale, les représentants des organisations du collectif national Notre Santé en Danger appellent à participer massivement à la manifestation nationale unitaire le 15 juin à Paris.

La santé, l'action sociale et la protection sociale sont malades des politiques menées et des plans d'austérité se succédant depuis des années!
Il est urgent d'agir !

Pendant 6 heures dans une ambiance de travail et de recherche constructive, les participants à cette initiative inédite de part la confrontation d'idées entre associations, mutuelles, syndicats et partis politiques, ont échangé et partagé les mêmes exigences d'élaborer des propositions alternatives dans quatre ateliers : l'accès aux soins et à l'action sociale ; quelle organisation des soins et de l'action sociale ; quel financement de la Sécurité sociale ; la situation en Europe.
De cette journée, s'est dégagé un consensus sur des exigences essentielles telles que la défense de l'hôpital public inséré dans un service de santé public de proximité, l'égalité d'accès aux soins et à l'action sociale sur tout le territoire avec la préservation et le développement de structures telles que les centres de santé, la défense des principes de solidarité, d'universalité, d'unicité de la Sécurité sociale et l'objectif du 100% de remboursement des soins.

La participation de soignants de Grèce et du Portugal a renforcé la détermination de toutes et tous à déployer la solidarité en France, notamment pour soutenir les dispensaires solidaires, et à tout faire pour renforcer la convergence des luttes en Europe comme à l'AlterSommet d'Athènes le week-end prochain.

Le 15 Juin peut et doit être un moment fort de rassemblement pour porter ces propositions, pour exiger un financement de la protection sociale et de la sécurité sociale à la hauteur des besoins et pour un grand service public de santé et d'action sociale !

(Communiqué du Collectif Notre Santé en Danger)
Contact : collectif.nsed@gmail.com 



Tous et toutes à la manifestation !

Samedi 15 juin 2013 à 13 h. 
Place de la Bastille

LA SANTE N’ EST PAS UNE MARCHANDISE LA SITUATION EST DE DEPENSER PLUS POUR SE SOIGNER MOINS "
aujourd’hui se soigner devient de plus en plus difficile" "et coûte de plus en plus cher" avec les franchises, déremboursements des médicalement ; l’imposition des indemnités journalières des victimes , la remise en cause du 100% pour les affections de longues durée , les dépassements d’honoraires ; Rappelons que toutes les mesures qui empêchent le malade de se soigner correctement en France sont maintenues ; l’imposition des indemnités journalières des victimes d’accidents du travail ,de la vie et de maladies professionnelles. Cette taxation des accidentés du travail représente la double peine, la triple peine des salariés déjà victimes d’un accident du travail , Déjà confrontés à la souffrance du handicap et qui vivent avec des revenus diminués.On se rappelle le film de Michael Moore relate une anecdote sur le système de santé américain : un homme qui souffre de fractures à deux doigts attend à l’hôpital le devis de la " réparation ; " Or il n’a pas les moyens de se faire soigner les deux doigts, le médecin lui demande alors " quel doigt voulez-vous que je vous soigne. "

LA SITUATION EST à LA DIFFICULTE D ’ACCES AUX SOINS avec les déserts médicaux, les restructurations, les fermetures de services et d’hôpitaux ainsi que des Réductions des emplois ; La durée de séjour dans le hôpitaux est réduite pour les malades. des fermetures de services interviennent tous les jours : maternités, radiothérapie d’Argenteuil ,chirurgie et maternité de Marie Galante, fermeture de services hospitaliers de maternité, de centre IVG, de centre de psychiatrie , de centre du handicap et baisse de la prise en charge des personnes âgées ;


Rappelons que sur l’hôpital La loi Bachelot « Loi Hôpital Patient Santé Territoire » est maintenue, elle prévoit la privatisation de la santé aux prédateurs privés !

On est en train de transformer la santé en secteur marchand qui génère des bénéfices ! pour le PERSONNEL c’est la DEGRADATION DES CONDITIONS DE TRAVAIL ! le monde médical dans son ensemble n ’a jamais été dans une telle souffrance, en effet on apprend selon le Docteur Pelloux médecin urgentiste que règnent aux urgences : insécurité ,violence, burnout chez le personnel soignant, stress ,fatigue, maladie musculo squelettique, suicides chez les urgentistes, selon le Docteur Pelloux un suicide par trimestre dont la presse parle peu, on banalise la souffrance chez le personnel hospitalier comme on banalise le fait d’attendre nous exigeons des salariés plus nombreux, mieux formés, mieux payés = plus de rentrées de cotisations,


TOUTES SES DEGRADATIONS SONT LE FRUIT DE LA LOI BACHELOT LA PRIVATISATION LIVRE LA SANTE AUX PREDATEURS PRIVES

DESTRUCTION DE LA PROTECTION SOCIALE par la baisse du coût par la baisse du coût du travail , la baisse du salaire , la baisse des cotisations ! les professionnels de la santé , les usagers et les patients : nous serons toutes et tous dans la manifestation le 15 JUIN 2013 à BASTILLE pour l’accès aux soins gratuits, la reconquête de la sécurité sociale et pour un service public de santé !

Nous exigeons :
 Un grand service public de la santé et de l’action sociale.
 Le retour à une protection sociale, ouverte à toute la population, basée sur le principe « chacun cotise selon ses moyens et reçoit selon ses besoins »
 Une réponse à tous les besoins sociaux pour mettre fin à toutes les formes d’exclusion
 L’accès à des soins de qualité pour toutes et tous partout de façon permanente
 L’arrêt immédiat des restructurations et fermetures pour en finir avec la loi HPST dite Loi Bachelot
 La défense et l’amélioration des statuts et des conventions collectives
 Des emplois plus nombreux et qualifiés répondant aux besoins 

Nous appelons à participer massivement à la manifestation nationale unitaire à Paris le samedi 15 juin, Toutes et tous ensemble Pour un financement de la protection sociale et de la sécurité sociale à la hauteur des besoins, pour un grand service public de santé et d’action sociale !

POUR LA SANTE, L’ACTION SOCIALE , LA PROTECTION SOCIALE

Notre santé est en danger Partout en Europe on assiste à des réactions populaires !

Martine LOZANO
Militante associative


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire