samedi 22 juin 2013

Mauvais conditionnement du Furosémide...l'alerte est levée...


L'alerte sur le mauvais conditionnement de boîtes du Furosémide (médicament utilisé comme diurétique) est levée.
Le directeur de l 'Agence de sécurité du médicament en a décidé ainsi,  précisant que le laboratoire Teva (filiale de Roche) cherche à comprendre comment un somnifère a pu se retrouver dans le conditionnement du Furosémide, souhaitons que les enquêteurs  eux trouvent rapidement la raison...

Aucune anomalie n'a portant été trouvée sur le site de fabrication du Furosémide à Sens (Yonne), après coup..."Sur 70.000 comprimés examinés, nous n'avons trouvé aucun échange", a affirmé le directeur de l'Agence de sécurité du médicament... considérant que "l'alerte est finie".

Il a tenu à préciser que "le Furosémide n'est pas un médicament anodin, il y a danger si les malades ne le prennent pas"...." ils peuvent reprendre le traitement."

Après un, deux...cinq voire sept décès pouvant être lié au traitement sans qu'à ce jour une preuve flagrante puisse démontrer un lien entre la prise de ce médicament et ces mortalités...que de coïncidences.. la prudence s'impose et ce n'est pas parce que l'on ne trouve plus d'aiguille dans le  foin que tout risque est écarté, d'autant que certains ont même mis en cause le pharmacien qui a donné l'alerte ce qui devient quand même malsain.

Nous souhaitons qu'une enquête fasse toute la clarté dans cette affaire où toutes les hypothèses sont permises...

(A suivre)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire