jeudi 16 mai 2013

L'ONI a été débouté de sa plainte contre le syndicat infirmier RESILIENCE


L'Ordre  qui demandait 42.000 euros (rien que ça...)  sera en droit de percevoir  1 euro, ce qui est purement symbolique à titre de dommages et intérêts, .

L'Ordre qui a déjà bien des problèmes financiers, n'a pas hésité toutefois à dépenser ( frais d'avocat et bien d'autres... ) pour tenter de faire taire un syndicat infirmier très actif contre l'ONI.

Il faut reconnaître que l'ONI est inutile pour les IDE, et le fait de payer pour pouvoir exercer est un principe qui est difficile à admettre.

A noter que le syndicat RESILIENCE a de son côté déposé une plainte, il y a quelque jours,  auprès du procureur de la République de Lyon pour usurpation de la qualité professionnelle d’infirmière (puni d'un an d'emprisonnement et 15.000 euros d'amende), suite au fait que  le secrétaire général du conseil départemental du Rhône a essayé de faire adhérer au syndicat RESILIENCE une institutrice à la retraite (la mère même du susdit secrétaire général de l'Ordre départemental selon RESILIENCE) et ceci afin de pouvoir accéder à des informations disponibles seulement dans l’espace réservée sur le site de RESILIENCE à ses membres !

D'autres nouvelles sont diffusées sur le site du Syndicat RESILIENCE, ainsi que sur le site d'ACTUS SOINS et bien d'autres...il suffit de se donner la peine de chercher les informations sur l'Internet pour entrevoir que bien des choses méritent d'être approfondies, il est temps d'y voir plus clair et ceci dans l'intérêt général.

"La Vie Hospitalière"  qui a soutenu le syndicat RESILIENCE et surtout son représentant (Hugues Dechilly) estime que le gouvernement devrait prendre des décisions rapidement au sujet de l'ONI afin de mettre un terme à des situations très discutables, notons aussi que les cumuls d'activités (lucratives)...sont comme les cumuls de mandats politiques toujours dans "les bons usages"...

Il est grand temps d' aller plus loin que les mots pour mettre un terme à certains maux...à ces vices qui pourrissent notre société toute entière et ce n'est pas rien car la persévérance dans tout ce qu'il y a de mauvais commence à avoir une odeur de plus en plus désagréable.



(A suivre)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire