vendredi 8 février 2013

Les 21 et 22 mars à Paris se tiendront les XXI ème Journées de l’Association des Directeurs d’Hôpital

L’Association des Directeurs d’Hôpital (ADH) organise ses XXIème journées au Parc Floral qui seront dédiées aux « Dialogues à l’Hôpital ».
Ce rendez-vous privilégié de la profession s’attache à rendre compte des réalités de terrain rencontrées par les professionnels de santé, à interroger les pratiques et les valeurs managériales des Directeurs d’hôpital, et à donner un écho sociétal aux problématiques hospitalières, au carrefour des préoccupations sociales, politiques et économiques de notre époque.

En 2013, les 21 et 22 mars, les Journées traiteront des « Dialogue(s) à l’Hôpital », articulés autour de trois actes : Etablir, interrompre, et renouer le dialogue.

Pourquoi utiliser le dialogue comme vecteur de performance, comme mobilisateur de ressources, comme facteur de compréhension, d’adhésion, et d’action ?
Comment instaurer un dialogue durable et productif dans un univers où cohabitent des corps de métier très spécialisés chacun doté d’un langage spécifique, et où la culture orale maintient une empreinte forte alors que dans le même temps l’inflation réglementaire et la multiplicité des injonctions verticalisent la parole ? Comment renouer le dialogue entre la majorité silencieuse et la minorité agissante ? Comment favoriser un dialogue social positif et objectif ?
Comment formuler des clés de compréhension communes pour une action collectivement acceptée ? Comment donner du sens au changement face à la cadence frénétique des réformes et dans une situation financière tendue ?
Comment décrypter les jeux d’acteur et incarner la parole institutionnelle ?
Vous l’aurez compris, l’ADH entend aborder la thématique du dialogue dans sa dimension performative : animation d’équipe, prise de décision, projet collectif, performance. A l’heure justement où les établissements traversent des tensions financières et budgétaires sérieuses, terreau fertile de la détresse sociale et organisationnelle, le dialogue a un prix, un coût et de la valeur.
Les débats décrypteront également les espaces ou modes de communication où se nichent l’incantation, le dialogue de sourds, la contre-vérité voire l’absurdité.
Des sessions pratiques animées par des sociologues rompus à la théorie des organisations. Comme chaque année, les journées s’inscriront en phase avec l’action publique et impliqueront notamment les animateurs du « Pacte de confiance » installé par la Ministre des Affaires sociales et de la santé.
Ces trois temps de réflexion mobiliseront des sociologues rompus à l’observation des organisations, universitaires, des personnalités extérieures reconnues de la sphère publique, de la société civile, et à l’étranger et feront la part belle à l’interactivité avec les participants. Et, fidèles à la tradition, les Elèves-directeurs d’hôpital (promotion Henri-Dunant) apporteront un éclairage décalé et singulier sur les problématiques traitées.

(Source ADH)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire