vendredi 15 février 2013

En Essonne les infirmières sont autorisées à prescrire dans le cadre de la CIPE...

Le Conseil Général de l'Essonne a signé, le 11 février, un protocole qui permet aux médecins de déléguer des actes aux infirmiers et infirmières (IDE), dans le cadre de la Consultation Infirmière de Prévention de l'Essonne (CIPE).

Ces IDE sont maintenant autorisées à prescrire et ceci pour la première fois en France.

Cette autorisation a été délivrée par l'Agence régionale de santé d’Ile de France, après l'avis favorable de la Haute autorité de santé (HAS).
Ce transfert de compétences entre médecins et IDE en matière de prescription vaccinale et de sérologie est à évaluer dans le temps...
Les infirmiers des Centres départementaux de prévention et de santé (CDPS) de l'Essonne assurent déjà des consultations infirmières gratuites de prévention pour les personnes en situation de précarité.

Ainsi selon le communiqué du Conseil Général de l'Essonne : ils peuvent maintenant dans le cadre strict des consultations infirmières de prévention dans ce département, être amenés à effectuer notamment des prescriptions vaccinales... "Ces infirmiers sont désormais aussi autorisés, dans le cadre de ces consultations infirmières de prévention en Essonne (CIPE), à prescrire et à réaliser des vaccins, des dépistages du virus du sida, des hépatites B et C et de la syphilis, et à remettre des sérologies négatives, après interprétation médicale, en lieu et place d’un médecin"... souhaitons que ce travail supplémentaire fera l'objet d'une rétribution à la hauteur des nouvelles compétences...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire