mardi 29 janvier 2013

L'ARS Basse-Normandie ne renouvelle pas l'autorisation de la maternité du Centre hospitalier de Vire


C'en est fini de la maternité de Vire. C'est la décision prise mardi 29 janvier par Pierre-Jean Lancry, directeur de l'Agence régionale de santé (ARS). Une décision motivée, selon lui, par deux raisons essentielles : le manque de médecins gynécologues à l'hôpital et l'instabilité de l'équipe médicale. "J'avais émis un avis plutôt favorable à la réouverture le 11 janvier et le lendemain, j'apprenais que le Docteur Abou-Kassem évoquait une possible démission. C'est trop de risques. Et c'est sans compter les nombreux incidents survenus depuis plusieurs mois. La situation est trop grave. Je ne peux pas autoriser la réouverture", a indiqué le directeur de l'ARS.
A la place de la maternité, sera créé, "dans un temps très court", un centre périnatal de proximité. Pierre-Jean Lancry a toutefois évoqué la possibilité, pour l'hôpital, de présenter un nouveau dossier au printemps. Si les conditions sont de nouveau favorables, il sera alors possible de réouvrir."

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire