samedi 15 décembre 2012

Sauvons l’Hôpital Max-Fourestier !



Manifestation pour sauver l’hôpital de Nanterre
le 16 décembre à 10 heures
(Place de la Boule)

Cette manifestation est organisée par le Comité de défense et de modernisation de l’hôpital de Nanterre qui est composé de médecins et de personnels du Centre d’accueil et de soins hospitaliers (CASH), d’usagers, d’élus (1)…

Notre hôpital, c’est vital !

 Tous les hôpitaux sont désormais traités comme des entreprises. Chaque soin doit rapporter de l’argent. Il ne faut plus prodiguer des soins mais en PRODUIRE. C’est dans cette logique que l’Agence Régionale de Santé a décidé de supprimer, à l’hôpital Max-Fourestier, les services de chirurgie, de réanimation et les urgences de nuit.
Ces services, nous le savons tous, sont VITAUX pour les patients car on y on sauve leur vie, mais aussi pour l’équilibre du budget puisqu’on y pratique les actes qui rapportent le plus. Sans chirurgie, sans réanimation, bientôt plus de cardiologie, de pneumologie et… de maternité?
C’est donc bien la spirale du déclin de notre hôpital qui est programmée.
Quand au projet de transférer toutes ces activités à Colombes, c'est un mensonge car il est irréalisable. Comment l'hôpital Louis-Mourier, déjà saturé, va-t-il accueillir les milliers de patients supplémentaires ?
Combien d‘heures faudra-t-il attendre sur un brancard dans un couloir des urgences ? Combien de temps faudra-t-il attendre pour une consultation avec un spécialiste? avec quel retard de diagnostic ?
Combien de semaines avant de pouvoir être opéré ?
Sans parler du surmenage, de l'épuisement et de la tension des médecins, des soignants et de l'ensemble du personnel qui nous recevra ?
Qui aura les moyens de payer « SOS médecins » la nuit (70 euros minimum) ?
Trouverez-vous encore des généralistes, des pharmaciens, des infirmières de proximité ou bien seront-ils partis s’installer ailleurs faute de structures de soins de proximités?

 A l’heure où la crise augmente la précarité et ses conséquences sur la santé
nous demandons l’ABANDON du projet de l’ARS d'Île-de-France ! 


 Signez la pétition pour le développement et la modernisation
de cet hôpital unique qu'il faut maintenir sur place !


  
1) Constitué depuis le 5 octobre 2011 (Présidente Marie Pezé).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire