lundi 26 novembre 2012

Pour la défense du Centre hospitalier de Château-Thierry


Plus de 15 000 Sud-Axonais se sont déplacés dimanche matin aux urnes. Ils s'opposent à 98, 65 % au projet de fermeture de services à l'hôpital 


 Contre toute attente, les Sud-Axonais étaient au rendez-vous de cette consultation citoyenne sur l'avenir de l'hôpital. C'est un raz-de-marée qui a déferlé dans les 52 communes, tenant des bureaux de vote ce dimanche matin.

En quatre heures, de 8 à 12 heures, 15 263 personnes ont voté pour ou contre le projet régional de santé de Picardie. Soit près de 20 % de la population du Sud de l'Aisne. Sans l'ombre d'un suspens, 15 049 ont dit non à la suppression des services à l'hôpital soit 98,65 % des suffrages exprimés.

A Château-Thierry, un tiers des habitants se sont rendus aux urnes, 4 150 votes exprimés, 4 102 ont voté contre le schéma régional de Picardie.
Il faut faire infléchir l'ARS.

Les élus, le député-maire Jacques Krabal en tête, s'enorgueillissaient de ce plébiscite en faveur de l'hôpital.
« Contrairement à ce qu'on a pu dire, il ne s'agit pas d'une question politique. Quand les citoyens sont concernés, ils sont capables de se mobiliser. Nous avons près de 20 % des habitants du territoire qui se sont exprimés. Ce résultat dépasse toutes nos espérances. Aux décideurs maintenant de modifier le schéma régional de santé. »


Même son de cloche chez Michèle Fuselier, présidente de la CCRCT « les habitants nous ont démontré qu'ils en ont marre d'être pris pour des pigeons. Ils voulaient prendre la parole et ils l'ont fait de belle manière aujourd'hui » .

Une réunion d'analyse des résultats s'est déroulée, hier soir, après 18 heures en mairie castelle. Les procès-verbaux de la consultation citoyenne devraient maintenant prendre la direction du ministère de la Santé mais aussi de l'ARS de Picardie dans le courant de la semaine.


1) C'est à dire hier lors du vote citoyen.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire