samedi 24 novembre 2012

Défendons le Centre hospitalier d’Autun


Le Centre hospitalier d’Autun, qui couvre un bassin de vie de 58 000 personnes (1)  a un déficit budgétaire qui risque d’entraîner de graves problèmes dans son fonctionnement quotidien (non renouvellement normal du matériel, difficultés à payer les fournisseurs…) pouvant remettre en cause son avenir.
 
L’Association pour la Promotion de la Santé en Autunois et Morvan (ASPAM), le Réseau Coordination Santé Nivernais-Morvan, les Maires des communes concernées, les élus, le personnel de l'hôpital, la Commission Médicale d'Etablissement, et les syndicats professionnels vous invitent à soutenir ces revendications en signant et en faisant signer la pétition que nous avons mis en ligne..

-  Endetté par la construction du nouvel hôpital à côté de la clinique, construction rendue nécessaire par la suppression en 1995 du service de chirurgie de l’hôpital et de l’éclatement du service des urgences validés par les tutelles de l’époque…

-  Souffrant d'une implantation financièrement coûteuse sur deux sites  et d’un financement qui ignore les contraintes locales alors que l’État s’était engagé à prendre à sa charge une partie du surcoût induit.

 - Ces difficultés financières récurrentes expliquent pour partie le manque d’attractivité de la structure et les difficultés à recruter des médecins, le recours à des remplaçants générant de nouveaux surcoûts qui viennent s’ajouter au déficit structurel de l’établissement. 

- Conscients de l’importance des efforts de gestion menés ces dernières années et de l’impuissance des plans de retour à l’équilibre adoptés successivement.

- Solidaires des efforts importants du personnel médical et non médical, qui vit depuis des années au rythme de ces plans de retour à l’équilibre dont il ne veut plus.

- Soucieux de garantir une prise en charge de qualité et des conditions de sécurité optimales, tant pour les patients que pour les personnels.

- Attachés au service public hospitalier et à son renforcement dans un territoire en grande partie rural classé « zone de montagne », territoire marqué par les difficultés de recrutement de professionnels médicaux et para médicaux, donc d’accès aux soins, par des inégalités très fortes en matière de santé et un vieillissement de la population. 

- Souhaitant promouvoir une politique de santé associant qualité, proximité, égalité et droit d’accès aux soins pour tous.

- Saluant le remarquable potentiel du pôle hospitalier d’Autun qui, grâce à la collaboration exemplaire du Centre hospitalier et de la Clinique du Parc, dispense des soins dont la qualité est reconnue dans de nombreuses disciplines.

Nous appelons Madame Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé, et Madame Monique Cavalier Directrice de l’ARS Bourgogne, à prendre en urgence toutes les mesures nécessaires, notamment sur le plan financier, visant à sauvegarder l’intégralité de l’activité des services du Centre Hospitalier d’Autun et à en assurer la pérennité.


1) Dont 10 000 se trouvent à plus de 30 minutes d’un service d’urgences ou d’une maternité…



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire