mercredi 14 novembre 2012

Cancer du bitume: la "faute inexcusable" d'Eurovia



La société de travaux publics Eurovia, filiale du groupe Vinci, a été reconnue coupable mardi de "faute inexcusable" après la mort d'un ouvrier, décédé en 2008 d'un cancer de la peau ( à l'âge de 56 ans).

Eurovia est condamnée à verser environ 200.000 euros de dommages et intérêts à la veuve et aux enfants de la victime.

"C'est un jour à marquer d'une pierre blanche! La Cour d'appel a établi un lien de causalité entre la maladie et l'activité professionnelle de cet homme! 
Dans le monde entier, des ouvriers sont exposés à des risques effroyables, mortels, liés à la toxicité extrême du bitume. Si Eurovia et les autres ne prennent pas des décisions radicales pour modifier le processus de fabrication des routes, il y aura un clash" a déclaré Maître Jean-Jacques Rinck, l'avocat de la famille de la victime.

La cour d'appel confirme, avec cet arrêt, un jugement de première instance, puisqu'en mai 2010, le tribunal des affaires sociales de Sécurité sociale (Tass) de Bourg-en-Bresse (Ain) avait déjà reconnu coupable l'entreprise Eurovia. Celle-ci dispose d'un délai de deux mois pour se pourvoir en cassation.

(Source : Sipa)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire