lundi 1 octobre 2012

Les coûts de maintenance du PPP du CHSF augmentent de 25% le loyer versé à la société Eiffage !

Il y en a assez de ces actions qui visent à engraisser des intérêts privés sous des prétextes de plus en plus discutables !

Il est temps de revoir les Partenariats Public Privé qui sont des gouffres financiers, 
et de rechercher les responsables d'un tel gâchis !

Les comptes ne doivent pas nous être contés !

Le CHSF est le résultat d'une fusion des hôpitaux de Corbeil-Essonnes et d'Évry, le PPP est responsable en partie de cette dégringolade financière, l'État ayant favorisé ce type de financement qui permet aux groupes financiers (dont la plupart sont des actionnaires étrangers...) de tirer profit des activités publiques...

Là on voit tout le mécanisme dans son déroulement avec des surcoûts qui sont imposés et ce n'est pas fini...
Plus de transparence apparaît nécessaire face à ces opérations financières qui sont loin d'être réalisées dans l'intérêt général.


Le président du Conseil de surveillance du CHSF Monsieur Manuel Valls (aujourd'hui ministre de l'Intérieur) avait déclaré que le CHSF était "un scandale d'État"...où en sommes-nous aujourd'hui?
 On rappelle que le Conseil de surveillance du CHSF avait voté le 30 juin 2011 une motion exigeant la fin du PPP entre le CHSF et le groupe EIFFAGE (1)
Quelle enquête a été engagée afin de déterminer les vrais responsabilités dans cette opération scandaleuse !
Plusieurs millions sont à la charge du contribuable, ces millions là ! Ils vont où ?...

 Les malfaçons (près de 8000 avant l'ouverture) devaient aussi être à la charge du maître d'ouvrage, ce n'est pas le cas, qui défend les intérêts des contribuables, des usagers et des personnels dont les conditions de travail sont très discutables!




L'Hôpital Louise-Michel d'Evry-Courcouronnes n'existe plus...
Un éco-quartier de 800 logements est prévu... 
(Encore un exemple de plus d'opération immobilière ) 


1) Heveil en est le maître d'ouvrage (filiale d'EIFFAGE).




Enquête et article en cours
(Documents archivés sur site)

1 commentaire:

  1. A qui profite la fermeture des sites de Corbeil-Essonnes et d'Évry (établissements construits dans les années 80)...?

    Cette opération financière scandaleuse doit trouver à la fois ses responsables et ses coupables.

    C'est un gouffre financier doublé à la limite d'un beau montage "pour la cause"...

    Citoyens, citoyennes réveillez-vous !

    RépondreSupprimer