samedi 22 septembre 2012

Manifestation nationale le 6 octobre !


Depuis des années, chaque réforme, chaque projet de loi de financement de la Sécurité Sociale, a eu pour conséquence d'augmenter la part des frais médicaux restant à la charge de chacun:
- diminution incessante des remboursements;
- instauration des franchises médicales, forfaits;
- remise en cause des 100% pour les affections de longue durée.
S'y ajoutent les dépassements d'honoraires en forte progression…

 Une telle dégradation dans la prise en charge conduit des millions de personnes à retarder, voire à abandonner les soins nécessaires.La diminution du nombre de professionnels de santé et leur inégale répartition territoriale, aggravent les difficultés d'accès aux soins.

 Le soin public en psychiatrie est abandonné au bénéfice d'une politique sécuritaire : les lieux de soins gratuits ou lieux de vie de proximité sont remplacés par des mesures d'enfermement et les services sont saturés.

 Le démantèlement de l'hôpital public et du privé non lucratif au profit du secteur privé commercial s'accélère avec la mise en  oeuvre de la loi Hôpital Patients Santé Territoire (HPST) !

 Des centaines de restructurations et de fermetures de services ou d'activités sont à l'œuvre depuis une quinzaine d’années , c’est l’œuvre des politiques menées au niveau européen visant à brader le service public hospitalier au privé !

Avec toutes leurs conséquences : au niveau social et sur l'emploi tout autant !

 Les Agences Régionales de Santé (ARS) sans concertation ni évaluation des besoins, prennent des décisions sur fond purement économique et favorisent les cliniques privées …au détriment  des hôpitaux publics,  des dysfonctionnements, une baisse qualitative de l'offre de soins, une accentuation de la désertification médicale et une perte de chance programmée pour les habitants des zones défavorisées ( centralisation, fusion etc participent à l’érosion de l’offre de soins au nom d’un seul leitmotiv :  la rentabilité…).

C’est du jamais vu !

Il est plus que temps de faire avancer les choses dans le bons sens !


  (Une entrevue avec le Premier Ministre sera demandée à cette occasion avec la remise des pétitions)

Rendez-vous à Paris dès 12 heures 30
devant les Hôpitaux Cochin et Saint Vincent de Paul
( Place de l'Observatoire)
Manifestation vers Matignon à 14 heures.









Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire