mardi 5 juin 2012

Le Centre de crise de la DGS a été inauguré ce jour

La Ministre des Affaires sociales et de la Santé, Madame Marisol Touraine, a inauguré ce mardi 5 juin le Centre de Crise Sanitaire (CCS) de la Direction Générale de la Santé (DGS), dans le cadre d’un exercice de prévention de crise "Canicule" et Jeux Olympiques "JO 2012"...

Ce CCS a pour double objectif la prévention et la gestion des crises sanitaires.

En liaison avec les Agences régionales de santé (ARS), les centres opérationnels des autres ministères et institutions concernées, il anticipe les différentes hypothèses probables, coordonne la réponse sanitaire et assure la gestion des situations d’urgences sanitaires (épidémies, canicule, accidents, etc.).

Deux dispositifs particuliers de préparation et de veille ont été présentés à cette occasion. Concernant la canicule, comme chaque année, la veille saisonnière du plan national canicule (PNC) est déclenchée du 1er juin au 31 août.

Les conséquences sur le dispositif sanitaire sont notamment : une surveillance épidémiologique particulière des zones de concentration de population, le renforcement de l’organisation sanitaire en Nord-Pas de Calais (SAMU et SMUR, urgences, blocs opératoires, etc.), le renforcement de la veille sanitaire en lien avec l’InVS...

Pour "La Vie Hospitalière" dans la pratique les mesures prises par certaines ARS ne vont pas vers une prise en compte sérieuse des risques réels qui menacent les populations, l'égalité des chances est purement relative, ainsi pour des raisons purement comptables la centralisation des moyens hospitaliers apparaît de plus en plus comme une dérive politique. Ainsi on ferme des services hospitaliers publics (chirurgies notamment)sans même se préoccuper des réalités environnementales.

Les responsabilités dans le cas d'un accident grave seront-elles aussi prises en compte...?...

 Un exemple: la raffinerie de Grand Puits (près de Nangis) est autant dangereuse le jour que la nuit pour la population, pourtant le seul hôpital qui pourrait recevoir des blessés se trouve à des kilomètres !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire