jeudi 15 mars 2012

Manifestation de soutien au Syndicat "Résilience" le 20 mars devant le TGI de Paris !

L’ordre lance actuellement une campagne « musclée » de recouvrement de cotisations n’hésitant à faire appel à des cabinets d’avocats pour intimider les professionnels outrepassant les directives ministérielles.
L’ordre infirmier n’est pas mort, il nous menace encore…et ce malgré les déclarations du ministère:

Mme Podeur, Directrice générale de l’offre de soins:
« …l’absence d’adhésion à l’ordre ne doit pas empêcher le recrutement dans les établissements de santé ainsi que la mise sous statut et la titularisation des nouveaux diplômés… » ou encore celle de Mme Nora Bera, Secrétaire d’Etat à la Santé, qui répond sur «Actu Soins » que  "c’est aux infirmières et infirmiers de décider s’ils veulent d’un ordre ou non" ...

Nous devons persister dans le refus d’adhérer et de cotiser.
Nous devons réaffirmer par tous les moyens, rassemblements de protestations, motions, courriers... le rejet de l’ordre à nos directions, nos tutelles...

Pensez à demander et envoyer la carte postale au Président de la République à l’occasion du procès intenté par l’ONI contre le Syndicat «Résilience» et son Président.

Le 20 mars, un rassemblement est organisé devant le Tribunal de grande instance de Paris.
de 12h à 15h
Place du Chatelet
Venez nombreux!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire