mardi 7 février 2012

La lutte continue pour sauver l'Hôpital de Nanterre

Suite à la décision de l’Agence Régionale de Santé d'Ile-de-france de transférer les services de chirurgie conventionnelle, de réanimation et les urgences de nuit de l'Hôpital Max Fourestier  de Nanterre (92) vers l'Hôpital Louis Mourier à Colombes (92)...
le Comité de Défense et de Modernisation de l’Hôpital de Nanterre (CDMHN), ainsi que des élus de la ville ont déposé ce jour au ministère de la Santé, du Travail et de l’Emploi  une  pétition signée par près de 6.000 personnes.
Les représentants dudit ministère ont déclaré en substance  l'avenir de l'hôpital de Nanterre devra se décider avec tous les acteurs concernés...

Le projet soutenu par le Comité de défense sera rendu public afin que toutes les personnes concernées puissent en apprécier la teneur.

Les chiffres parlent (malgré un déficit de 16 millions d' euros en 2011):

Le CASH de Nanterre ce sont :

    * 80 000 consultations externes
    * 34 000 urgences
    * 1 400 accouchements
    * 5 400 interventions au bloc opératoire, dont 38% en ambulatoire
    * 35 400 examens d’imagerie médicale
    * 6 150 consultations d’anesthésie


La lutte continue plus qu'hier, et, moins que demain!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire