mercredi 9 novembre 2011

Une nouvelle intersyndicale de praticiens hospitaliers s'est créée

A partir du 18 novembre commenceront les élections professionnelles, pour élire les représentants aux Commissions Statutaires Nationales et Conseils de Discipline.

"Nous ne présentons pas nos candidats sous la bannière INPH cette année, mais sous une autre union dont nous sommes au coeur : "AVENIR HOSPITALIER"


En effet, notre stratégie d'élargissement et notre renforcement ont été très mal vécus à l'INPH, et depuis un an nous subissons une exclusion de fait de tous les moments stratégiques, jusqu'à un procès avec vote contre nous d'une "motion de réserve" nous enjoignant à être moins remuants !
Notre demande de pouvoir présenter des candidats dans d'autres listes que l'anesthésie réanimation n'ayant pas été jugée recevable, nous avons décidé de continuer à aller de l'avant, de ne pas se laisser amputer.

Nous avons donc le plaisir et la fierté de présenter, avec le SYNGOF et le SMH, des listes dans 4 disciplines : anesthésie réanimation, médecine, biologie et chirurgie/obstétrique.
Plaisir et fierté, car ces listes sont représentatives à la fois de la diversité et de l'unité de nos métiers.
Plaisir et fierté de pouvoir continuer à faire entendre notre voix de défense de l'hôpital et de ses acteurs, en dehors de tout conflit d'intérêt, de toute ambition personnelle.
Plaisir et fierté de défendre nos valeurs de solidarité, de démocratie, de collectif, de professionnalisme et d'humanisme médical.
Nous savons que chacun attend un renouveau syndical, le SNPHAR-E s'y emploie activement. Nous savons pouvoir compter sur chacun de vous.

A travers le succès de son élargissement aux autres spécialités médicales, le SNPHAR-E a démontré que la stratégie du renouveau syndical, sans corporatisme, mais autour de valeurs propres aux médecins du service public hospitalier, est une nécessité face aux attaques que subissent l’hôpital et ses acteurs.

L’union intersyndicale "AVENIR HOSPITALIER "  représente une avancée majeure qui porte la ferme ambition de défendre un syndicalisme représentatif, démocratique, combatif et indépendant."

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire