jeudi 6 octobre 2011

A Lyon trois manifestantes ont été blessées (dont deux grièvement)...

Lyon: une manifestation qui se tenait à l'occasion d' un congrès de la FEHAP  s'est très mal passée,  les CRS ont utilisés des gaz lacrymogènes, et, à la suite d' un mouvement de foule, trois personnes sont tombées dans une fosse de plus de trois mètres de profondeur, à cause d'une grille qui aurait cédé...


(Photo Sylvie Montaron)

Le pronostic vital d'une des trois femmes (dont deux  sont grièvement blessées)  est engagé, elle a été dirigée sur la neurologie à l'hôpital de Lyon.

Nous dénonçons vivement cette situation,  qui n'a pas empêchés les organisateurs de la FEHAP de poursuivre leur  congrès et ceci dans les meilleures conditions possibles...

La Préfecture a donné le communiqué suivant : "...les blessures occasionnées aux personnes ne sont pas directement liées à une charge des forces de l'ordre"...déclarant aussi que les manifestants " ...à de multiples reprises ont tenté de pénétrer dans le bâtiment. Ils en ont été empêchés par les forces de l'ordre présentes sur les lieux. Lesquelles, pour se dégager face à une pression forte et agressive, ont dû faire usage de gaz lacrymogènes. Suite à cette action, 3 personnes qui avaient été incommodées par les gaz se sont rendues vers un point d'eau pour se laver les yeux. A leur retour, elles sont passées sur une grille d'aération très éloignée du lieu de la manifestation, laquelle a cédé à leur passage et a entraîné leur chute dans une fosse de 3 mètres de profondeur."
Rappelons que cette manifestation fait suite à la dénonciation de la CC 51 par la FEHAP, les manifestants voulaient rentrer dans la salle des Congrès, n'est-ce pas là leur droit ? Dès lors que les conditions de travail des personnels sont remis en cause, le fait de manifester rentre dans un droit, celui du droit de grève!

Nous nous interrogeons sur les raisons réelles qui ont fait que les personnels ont été gazés...
Nous en profitons pour rappeler que les Confédérations, Unions syndicales et Fédérations CFDT, CGT, FSU, "Solidaires" (SUD etc), et, UNSA (syndicats autonomes) appellent à manifester unitairement  le mardi 11 octobre contre le plan d'austérité du gouvernement.
Près de 200 manifestations sont prévues dans toute la France, dont bien évidemment dans la ville de Lyon, et,  là les syndicats stéphanois ne seront pas sans dénoncer cet accident extrèmement regrettable, dont nous ne connaissons pas encore les circonstances exactes (nous aimerions connaître le témoignage au moins d'une des personnes accidentées),
Les moyens répressifs employés semblent avoir été démesurés, le communiqué de la Préfecture minimise cette affaire d'autant que le lieu de l'accident n'apparaît pas être plus éloigné  de 5 mètres de la manifestation, soit une largeur de rue à quelque chose près pour avoir une idée. Certes c'est un accident, mais il aurait pû être évité avec un peu plus de souplesse, pourquoi la FEHAP n'a t'elle pas accepté de recevoir au moins une délégation des manifestants ?

Il y aura bien des responsables dans cette affaire quant à déterminer leur degré de culpabilité, c'est encore autre chose...

Merci à tous ceux qui pourront nous faire parvenir leur témoignage
Nous souhaitons un rétablissement le meilleur possible à ces trois femmes,  notre pensée va tout particulièrement à celle qui est la plus gravement blessée.








(en l'attente d'information de Lyon)
201110062258

1 commentaire:

  1. "Nous en profitons pour rappeler que les Confédérations, Unions syndicales et Fédérations CFDT, CGT, FSU, "Solidaires" (SUD etc), et, UNSA (syndicats autonomes) appellent à manifester unitairement le mardi 11 octobre contre le plan d'austérité du gouvernement."

    Très bonne initiative, mais au fait j'aimerai connaître la suite donnée à cette manifestation ?

    RépondreSupprimer