mardi 4 octobre 2011

La convergence des tarifs avec les cliniques privées doit être arrêtée !

La Fédération Hospitalière de France (FHF) demande l'arrêt immédiat  de la convergence des tarifs entre les hôpitaux publics et les cliniques privées !

En effet une nouvelle amputation de 442 millions d'euros est prévue dans le  projet de Loi de Financement de la Sécurité Sociale (PLFSS) alors...qu'aucun effort particulier est supporté par les cliniques privées...

La FHF  dénonce vivement le fait que : "cette rupture d’égalité est totalement incompréhensible, alors que la Fédération a démontré à de nombreuses reprises les raisons qui imposaient de maintenir des tarifs différenciés entre hôpitaux et cliniques privées.

La Fédération Hospitalière de France ne peut accepter cette discrimination choquante, et cette volonté de sanctuariser à tout prix les bénéfices que les cliniques réalisent en sélectionnant les pathologies les plus rentables.
Elle espère que le Parlement saura amender ce projet en mettant un terme à cette politique de convergence inique, et en assurant une juste répartition des efforts entre les différents secteurs."

"La Vie Hospitalière" rappelle que la FHF a déjà bien des années : ..."jugée dangereuse une comparaison entre le secteur public et le secteur privé alors que les organisations, les contraintes, les activités et les bénéficiaires des deux secteurs sont différents. "

(A suivre)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire