mardi 8 mars 2011

Le sixième risque...

L'accès aux soins pour des millions de personnes en France devient de plus en plus un handicap...

Le service public hospitalier souffre gravement des retombées sournoises de la loi HPST qui porte atteinte petit à petit par ses orientations au service public de santé.

Que ce soit ceux qui en ont besoin (malades, pensionnaires etc) ou ceux qui en sont les acteurs (médicaux, paramédicaux etc) tous ressentent le profond malaise actuel.

Mais il ne suffit pas d'en parler, de l'écrire, ceux qui se retrouvent dans ce contexte qui ne favorise que le profit et les groupes privés savent combien le service public est sur une corde raide pour le plus grand profit de groupes privés (dont les actionnaires sont bien évidemment anonymes...ce système est parfait pour les mafieux...).

Pour bien des  citoyens et citoyennes  il est difficile de subir  les franchises médicales, les dépassements d’honoraires,  les déremboursements ...l'augmentation du "forfait hôtelier" est tout autant honteux!


La loi HPST encourage les restructurations hospitalières, favorise les privatisations (pour le seul profit de groupes privés qui eux ne semblent pas souffrir beaucoup des orientations gouvernementales).

Cherchez, vous trouverez et comprendrez combien ce monde est fait d'odieux personnages:

Le démantèlement de la sécurité sociale paradoxalement il se construit avec l'un des pavés du cinquième risque:  la réforme de la dépendance qui profitera encore à certains  (devinez, cherchez et vous comprendrez que la réforme des retraites, et cette "réforme de la dépendance"  rejoignent la fameuse campagne de vaccination H1N1…

Toutes ces orientations ne sont que des opérations (financières) très bien dirigées mais toutes allant à l'encontre de l'intérêt général.



Sans légende... (photo "La Vie Hospitalière")

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire